Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Aperçu

-Ethnies

-Portraits

-Les fêtes chinoises

-Opéra de Pékin

-Institutions

-Régions

-Tibet

-Guide de Beijing

-La Chine en chiffres
-Patrimoine

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 26.06.2007 11h20
Les médecines traditionnelles chinoises ont trouvé de nouvelles opportunités sur les marchés internationaux

L'Académie Médicale Militaire de Chine a annoncé ce vendredi 22 juin qu'elle fournira à une compagnie Britannique une licence d'exploitation de brevet pour son nouveau médicament anti-démence basé sur la Médecine Traditionnelle Chinoise, ouvrant un nouveau boulevard à ces produits traditionnels sur les marchés internationaux.

Après dix ans d'efforts, un groupe dirigé par Ma Baiping, de l'Académie des Sciences Médicales Militaires de l'Armée Populaire de Libération, a terminé les recherches en pré-clinique de son médicament anti-démence, appelé NJS, qui est un dérivé des substances issues de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

D'après l'accord, l'académie vendra la licence de brevet à la compagnie londonienne Phytopharm, lui divulguant les technologies de la NJS, et s'appuiera sur la compagnie pharmaceutique pour conduire des essais en clinique et pour promouvoir le produit à l'international.

"C'est la première fois que la Chine cède la licence d'un brevet d'une médecine traditionnelle chinoise à une firme étrangère, ce qui représente une avancée majeure envers la crédibilité internationale de cette médecine", a déclaré le président de l'Académie des Sciences Médicales Militaires Sun Jianzhong.

L'accord offre à la controversée Médecine Traditionnelle Chinoise de meilleures chances de pénétrer le marché international, a-t-il ajouté.

La démence est une condition physique caractérisée par le déclin progressif des capacités mentales – dont la perte de mémoire – accompagné de changement de personnalité et de comportement. La maladie d'Alzheimer est la forme la plus commune de démence.

Avec le phénomène quasi-mondial du vieillissement de la population, le potentiel d'un nouveau traitement holistique contre la démence peut s'avérer énorme.

Le PDG de Phytopharm Daryl Rees a déclaré que les pays occidentaux ont une perception négative de la médecine traditionnelle chinoise. S'allier avec une compagnie étrangère qui peut procéder à des recherches en clinique tout comme à une promotion marketing mondiale, permettra de rehausser la crédibilité des médecines traditionnelles chinoises sur le marché international, a fait valoir Rees.
Les résultats pré-cliniques sont très "encourageants", a-t-il affirmé, et il est très optimiste sur le succès de ce nouveau médicament.

Lorsque les recherches en laboratoires ont démarré, l'Académie des Sciences Médicales Militaires a breveté la NJS en Chine et sur ces marchés potentiels tels que l'Europe, le Japon, La Corée du Sud et les Etats-Unis.

"Les fabricants de médecine traditionnelle chinoise de Chine sont désormais plus conscient de la protection de brevet", a ajouté Sun.

Les deux parties ont décliné dévoiler le montant de l'accord.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.