Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 18.09.2007 09h01
10 années seront nécessaires à la Chine pour sauvegarder ses zones humides les plus élevées du monde

La Chine aura besoin d'au moins dix ans pour freiner la désertification qui accélère l'érosion autour des plus grandes et plus élevées zones humides du monde, la réserve naturelle de Sanjiangyuan, selon des experts de la préservation.

La désertification est un des pires problèmes écologiques qui s'attaquent à la réserve naturelle de Sanjiangyuan, dans le Qinghai, province reculée du nord-ouest de la Chine, a déclaré Li Xiaonan, officiel chargé de la sauvegarde des zones humides dans la réserve.

La Chine a lancé en 2005 un vaste projet de protection écologique dans la région, destiné à restaurer la prairie et à déplacer les pasteurs en dehors des zones fragiles.

"Ces mesures se sont révélées efficaces, mais cela prendra environ cinq ans pour restaurer l'écologie, et au moins dix ans pour faire reculer la désertification", a dit Li.

Sanjiangyuan, qui signifie "la source des trois rivières", est une région où le Yangtsé, le fleuve Jaune et la rivière Lancang prennent leur source. Sur 363 000 km2 à plus de 4 000 m au- dessus du niveau de la mer, elle abrite les zones humides les plus élevées du monde.

Un groupe de scientifiques de l'Institut d'Etude du Plateau Qinghai-Tibet relevant de l'Académie des Sciences de Chine, a signalé que la situation continuerait à se détériorer en raison des changements climatiques, des pâtures intensives et de la croissance des activités humaines.

La Chine a alloué 16,5 milliards de yuans (2,1 milliards de dollars) à la protection et à la restauration de ses zones humides durant le 11e Plan quinquennal (2006-2010).

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Chine: le plus grand producteur de charbon chinois produira du carburant liquide en 2008

 Le rêve réalisé de la première étudiante de l'ethnie Mosuo

 Xiamen : deux millions d'ouvriers-paysans ont bénéficié d'une formation gratuite

 Shanghai : création d'une université économe en énergie grâce aux sciences et techniques

 Chine: Six mesures pour assainir les fleuves, lacs et mers

 Zeng Qinghong exige des différentes régions qu'elles économisent l'énergie et diminuent l'émission des matières polluantes
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.