Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 08.11.2007 10h44
Enquête: les adolescents ennuyés par les devoirs scolaires

Une récente étude a montré qu'en Chine, les enfants âgés entre 13 et 16 ans n'aiment pas aller à l'école. Ils sont dépendants aux jeux et affichent quelques comportements violents. L'étude montre que le phénomène des enfants affichant ces comportements négatifs a tendance à arriver à un âge plus précoce qu'autrefois, a rapporté le journal China Youth Daily.

L'enquête a été réalisée sur un panel de quelques 20 000 familles et 10 000 enfants âgés entre 12 et 18 ans.

D'après les experts, les enfants qui exècrent aller à l'école ou qui quittent l'école, montre quelques attitudes rebelles, qu'ils sont accros aux jeux vidéo, qu'ils sont violents et qui sont souvent appelés la "jeunesse perplexe". 90% de cette "jeunesse perplexe" se situent chez les jeunes âgés de 13 à 16 ans, notamment ceux entre 13 et 15 ans.

L'étude montre que la "jeunesse perplexe" a tendance à être de plus en plus jeune et que leur nombre croît. Ces enfants affichent les problèmes suivants :

Premièrement, 98% de ces enfants sont accros aux jeux vidéo et commettent des délits sous leurs influences dans ces jeux. Deuxièmement, 56% de ces enfants disent qu'ils "trouvent difficile de communiquer avec leurs parents".

Troisièmement comme le montre l'étude, nombre de ces enfants problématiques sortent avec des petit(e)s ami(e)s à une âge prématuré. Dans l'étude, l'on découvre que 27% des enfants ont une histoire amoureuse à un âge précoce (et les statistiques reflètent seulement ce que les parents savent).

Quatrièmement, 48% des enfants problématiques ont des attitudes rebelles. La forme la plus commune de rébellion est la fugue de chez les parents.

Cinquièmement, certains des enfants sont violents. Dans l'étude, 32% des enfants se sont montrés violents envers leurs parents, et 16% se sont montrés violents envers d'autres personnes de la société. Pour ces personnes, 21% des comportements violents résultent du caractère propre de l'enfant.

La plupart des adolescents qui affichent les problèmes évoqués ci-dessus souffrent des influences négatives de la société et de leurs familles, a montré l'étude.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 L'amour est un sujet de discussion populaire au lycée

 Une ancienne fonctionnaire américain devient présidente d'une école chinoise

 Augmentation vertigineuse de jeunes myopes en Chine

 Les meilleurs golfeurs pour un évènement caritatif

 Une mémoire exceptionnelle

 Bénévolat obligatoire pour les lycéens de la ville de Beijing
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.