Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 13.12.2007 08h38
Le gouvernement chinois attache de l'importance à la question des changements climatiques

Un haut officiel chinois a indiqué mercredi à Bali que le gouvernement chinois attachait une grande importance à la question des changements climatiques.

Xie Zhenhua, vice-directeur de la Commission nationale chinoise pour le Développement et la Réforme (NDRC), a fait ces remarques lors d'une réunion de haut-niveau dans le cadre de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (UNFCCC) à Bali, île balnéaire indonésienne.

M. Xie, qui dirige la délégation chinoise à la conférence de l'ONU sur le climat, a souligné que dans sa quête de développement économique, la Chine prenait un certain nombre de mesures et adoptait des politiques pour faire face au problème des changements climatiques et protéger l'environnement conformément à sa stratégie de développement durable, et qu'elle avait obtenu des résultats remarquables.

En restructurant son économie et en améliorant son efficacité énergétique, la Chine a économisé 800 millions de tonnes de charbon équivalent énergie entre 1990 et 2005, selon le responsable, et c'est 1,8 milliard de tonnes de CO2 qui n'ont pas été rejetés par le pays.

"Le 11ème Plan quinquennal de la Chine pour le développement économique et social définit clairement les objectifs de contrôle des émissions de gaz à effet de serre et de réduction de sa consommation d'énergie par point de PIB de 20 % d'ici à 2010 par rapport au niveau de 2005."

Il a ajouté que la conservation des ressources et la protection de l'environnement étaient au coeur de la politique chinoise. A cette fin, le gouvernement chinois a créé le Groupe directeur national pour les changements climatiques dont le responsable est le Premier ministre Wen Jiabao.

"Lors du 17ème Congrès national du Parti communiste chinois, le secrétaire général du parti Hu Jintao a affirmé que la Chine irait plus loin dans son approche scientifique du développement", a rappelé M. Xie.

Ce dernier a précisé que la Chine accorderait plus de place aux énergies renouvelables, lutterait plus efficacement contre les émissions de polluants et améliorerait la qualité de l'environnement.

La conférence de Bali sur le climat a rassemblé plus de 10 000 délégués de plus de 180 pays et d'organisations intergouvernementales et non gouvernementales.

Elle vise une feuille de route pour les négociations sur l'accord qui prendra la relève du Protocole de Kyoto qui expire en 2012.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Chine appelle pour une coopération sincère et des efforts conjoints dans la lutte contre les changements climatiques

 Le délégué chinois à Bali sur les moyens de faire face aux changements climatiques

 Conférence de Bali : Ban Ki-moon plaide pour une nouvelle économie verte

 Les changements climatiques au coeur du discours du Premier ministre chinois au Sommet d'Asie de l'est

 Le problème écologique continuera à s'améliorer en Chine

 Campagne de cyclistes indonésiens contre les changements climatiques

 Chine: 27 centres provinciaux luttent contre les changements climatiques

 Manger moins de viande pourrait ralentir les changements climatiques

 La Chine veut davantage contribuer à la lutte contre les changements climatiques
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.