Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 14.12.2007 13h55
Des étrangers pourront obtenir l'équivalent chinois de TOFEL

La plus haute institution de promotion de la langue chinoise du pays a publié le premier test d'évaluation en langue chinoise pour étrangers, mercredi 12 décembre.

Le test d'évaluation en langue chinoise pour les non-locuteurs du chinois est le premier test de référence permettant d'évaluer les capacités en langue chinoise des étrangers.

Ce système d'examens de cinq niveaux constitue une mesure permettant d'évaluer de manière intégrale les capacités de communiquer, a dit Xu Lin, directrice de l'Office du Conseil international de la Langue chinoise (en anglais : Office of Chinese Language Council Internaional : OCLCI), au cours de la Conférence des instituts de Confucius. L'OCLCI a promu le développement de l'institut de Confucius dans le monde au cours de ces trois dernières années.

Le cadre fondamental du test comporte trois parties : les épreuves écrite et orale et la compréhension orale. Chacune de ces épreuves est également divisée en cinq niveaux.

M.Xu a expliqué en détail ce système d'examens de 5 niveaux.

Par exemple, pour l'épreuve de la compréhension orale de niveau 1, les étudiants doivent être capables de comprendre des informations personnelles fondamentales, suivre des instructions simples et présenter des excuses, etc. Pour celle de niveau 5, on doit mieux comprendre une description de ce qui s'est produit, une interview radiodiffusée ou télévisée, un diagnostic de docteur, etc.

Elle a dit que le test a été développé pour répondre aux besoins de l'enseignement et de l'étude de la langue chinoise dans le monde et servira d'une base importante permettant d'évaluer de manière scientifique les capacités des étudiants.

Mme Xu a indiqué que l'OCLCI avait consulté des experts en enseignement et examens de plus 80 universités chinoises et étrangères, au sujet de ce système d'examens. Il a également sollicité des opinions et conseils de nombreux experts, chercheurs et professeurs chinois et étrangers.

Mme Xu a dit que les épreuves sont mises au point, en se référant aux résultats de recherches étrangères sur des tests de capacité de langue.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La réévaluation du renminbi profite aux étudiants chinois qui désirent poursuivre leurs études à l'étranger

 Shanghaï s'approchent des objectifs de réduction d'émission de polluants

 Ouverture d'une hotline 'santé' en langue anglaise

 En Chine, l'énergie solaire progresse

 Le centre d'aide de propriété intellectuelle sera établi à Shanghai

 Plus de 80% des étudiants chinois souhaitent poursuivre leurs études à l'étranger
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.