Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 25.12.2007 08h36
Les enfants de travailleurs migrants obtiennent une bourse pour l'éducation à Shanghai

Environ 3 900 enfants de travailleurs migrants scolarisés dans quatre écoles privées de Shanghai ont commencé à bénéficié de la même bourse à l'éducation que ceux des résidents permanents de la ville. Il s'agit d'un événement exceptionnel en Chine.

Les quatre écoles pour enfants de travailleurs migrants du nouvel arrondissement de Pudong à Shanghai ont été inclues récemment dans le programme d'éducation obligatoire subventionné par l'Etat, après avoir été reconnues par le gouvernement comme des entités juridiques éligibles pour l'enseignement.

Cao Xikang, directeur du bureau de développement social de l'arrondissement de Pudong, a indiqué que l'arrondissement avait voté 1 900 yuans (256 dollars) de subventions annuelles pour permettre aux enfants des résidents permanents d'effectuer leur scolarité obligatoire de neuf ans. La politique a été étendue cette année aux enfants de travailleurs migrants.

La Chine compte maintenant 150 millions de travailleurs migrants dans les villes. Leurs enfants restent dans leur famille, à la campagne, ou habitent avec eux dans les villes. Cependant, les enfants qui étudient dans les villes ne bénéficient pas de la même politique de frais de scolarité que ceux des résidents urbains.

Le revenu mensuel par habitant était de 1 554 yuans (197 dollars) à Shanghai en 2005, alors qu'une moitié des travailleurs migrants à Shanghai ont gagné moins de 800 yuans (101 dollars), dont 19,67% moins de 500 yuans (63 dollars), selon une enquête du Bureau d'Etat des Statistiques réalisée en novembre 2006.

Le gouvernement de l'arrondissement aidera les 19 écoles pour enfants de travailleurs migrants qui restent à offrir un enseignement de qualité à l'école primaire au cours des trois ans à venir.

Le ministère chinois de l'Education a demandé à ses départements locaux de s'assurer que les enfants de travailleurs migrants sont accueillis dans les écoles gouvernementales et jouissent de la même politique de frais de scolarité que ceux des résidents urbains permanents.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Près de 62 millions de travailleurs migrants chinois désormais syndiqués

 La Chine protège les droits, les intérêts et l'accès au travail et de la terre des travailleurs migrants

 Les enfants de travailleurs migrants snobent leur villes natales, racines

 Le vide dans le coeur des travailleurs migrants

 Chine: le harcèlement sexuel trouble les ouvrières migrantes
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.