Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 04.01.2008 10h51
Les jeunes diplômés de l'université d'élite Tsinghua obtiennent les plus gros salaires

La pression du marché de l'emploi sera moindre pour les diplômés universitaires à Beijing d'ici quatre ans, ont déclaré des experts lors d'un forum la semaine dernière.

Quelques 204 000 jeunes diplômés sortiront des campus de la capitale chinoise cet été et le nombre de diplômés égalera la demande en 2011, a fait savoir Xin Tieliang, chef du Bureau municipal du personnel de Beijing.

Si le taux d'emploi des étudiants universitaires soit resté ces dernières années au dessus des 90% à Beijing, cela est dû au déclin de qualité de l'emploi des diplômés, a expliqué Yang Heping, un expert du travail let de l'emploi à l'université Renmin (du peuple) de Chine.

Cette année le nombre de diplômés atteindra les 5,59 millions nationalement, soit une augmentation de 12,9% par rapport à l'année dernière. Mais d'après des rapports des agences en ressources humaines, les attentes des nouveaux employés en 2007 étaient toujours en dessous des 2 000 yuans (186 euros) mensuellement.

Contrairement à la moyenne des étudiants universitaires, les diplômés des universités élites (dont la plupart font partie des universités du "projet Etatique 211", le plus grand projet national de l'éducation nationale concernant les meilleures universités) restent plus confiants et chanceux que leurs pairs des universités normales étant donné que leur salaire médian moyen s'élève après 6 mois d'emploi à 2 500 yuans (233,7 euros), soit 500 yuans de plus, d'après une étude conduite par Gallup China.

Les diplômés des universités de Tsinghua, Jiaotong (des communications) de Shanghaï, et des Langues étrangères de Beijing, gagnent plus après six mois d'emploi étant donné que leur salaire médian atteint les 4 000 yuans (374 euros).

L'étude a montré que 86% des diplômés de Beijing choisissaient les villes au-dessus des capitales provinciales en tant que destinations professionnelles favorites, et que les zones les plus prisées professionnellement restaient toujours Beijing et Tianjin et les villes situés autours du littoral méridional et oriental.

L'étude a été conduite dans 1084 universités disséminées à travers le pays.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La réévaluation du renminbi profite aux étudiants chinois qui désirent poursuivre leurs études à l'étranger

 Plus de 80% des étudiants chinois souhaitent poursuivre leurs études à l'étranger

 Formation des professionnels chinois de l'immobilier de haut niveau une nouvelle coopération franco-chinoise

 Un soldat démobilisé qui avait interrompu ses études universitaires reprend ses études à l'Université de Beijing

 Six millions d'illettrés iront à l'école d'ici la fin de l'année

 Les jeunes diplômés ne rêvent que de devenir leur propre patron

 Augmentation du nombre de visas étudiants pour l'étranger

 Augmentation du nombre d'étudiants chinois en Australie

 Trois jeunes diplômés sur 10 encore à la recherche d'un travail

 Des étudiants font face aux frais de scolarité très élevés à l'étranger
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.