Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 04.01.2008 16h55
Les étudiants chinois affluent à Harvard

Les Chinois continentaux constituent la seconde plus grande source d'étudiants étrangers à l'université d'Harvard depuis ces sept dernières années, a indiqué la prestigieuse université américaine.

Parmi les 3 913 étudiants internationaux provenant de 141 pays à Harvard de l'année académique 2007-2008, 400 étudiants, soit 10,22% des étudiants étrangers, proviennent de Chine continentale, en seconde position juste derrière les Canadiens avec un effectif de 489 étudiants, a fait savoir le Bureau internationale de l'université.

Le nombre d'étudiants chinois continentaux s'est accru de 81,8% sur les 16 dernières années.

Plus de la moitié des étudiants chinois étudient à l'Ecole de troisième des Arts et des Sciences, la GSAC, tandis que le reste est partagé entre différentes écoles allant du commerce au design.

Les Chinois continentaux ont une fois constitué l'effectif des étudiants étrangers le plus important durant l'année académique 1991-1992.

Mais ils furent détrônés l'année suivante pour se classer en seconde puis quatrième position entre 1999 et 2000, pour maintenir ensuite à la seconde place, d'après le bureau international de l'université.

Yongwook Ryu, étudiant coréen en thèse dans le département des sciences politiques de la GSAC, a confié avoir rencontré pleins d'étudiants chinois sur le campus.

"Ils m'ont énormément impressionné par leur travail acharné et efforts pour apprendre la civilisation occidentale," a dit Ryu spécialisé en politiques internationales.

Zhang Xiaoxia, une étudiante de l'université de Beijing des postes et télécommunication qui a proposé sa candidature à Harvard, a dit que ces nouvelles étaient très encourageantes. "C'est une reconnaissance d'Harvard de l'élite chinoise, et maintenant je suis plus confiante au sujet de ma candidature," a-t-elle dit.

Le nombre d'étudiants chinois continentaux étudiants aux Etats-Unis a atteint des records en 2007.

Environ 51 500 visas étudiants et d'échanges universitaires ont été émis en Chine continentale pour l'année fiscale, une augmentation de 40% par rapport en 2006 et le double qu'en 2004, d'après l'ambassade des Etats-Unis en Chine.

De plus, 22 étudiants de Hongkong et 117 de Taïwan étudient à Harvard pour cette année académique 2007-2008.

Les pays asiatiques ont remporté trois places parmi les cinq premiers effectifs d'étudiants étrangers à Harvard, avec la Corée du Sud et l'Inde se classant en troisième et quatrième place respectivement.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Des universités prestigieuses demeurent attirantes pour les candidats

 Les jeunes diplômés de l'université d'élite Tsinghua obtiennent les plus gros salaires

 La réévaluation du renminbi profite aux étudiants chinois qui désirent poursuivre leurs études à l'étranger

 Plus de 80% des étudiants chinois souhaitent poursuivre leurs études à l'étranger

 Formation des professionnels chinois de l'immobilier de haut niveau une nouvelle coopération franco-chinoise

 Un soldat démobilisé qui avait interrompu ses études universitaires reprend ses études à l'Université de Beijing

 Six millions d'illettrés iront à l'école d'ici la fin de l'année

 Les jeunes diplômés ne rêvent que de devenir leur propre patron

 Augmentation du nombre de visas étudiants pour l'étranger

 Augmentation du nombre d'étudiants chinois en Australie
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.