Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 13.03.2008 16h21
Le Ministère de l'Environnement donnera plus de poids aux questions écologiques

La création d'un ministère de l'environnement à part entière attribuera à ses représentants le pouvoir d'influencer sur les décisions au niveau du cabinet sur les questions écologiques, a déclaré responsable de haut rang de l'environnement le 12 mars 2008.

Wang Yuqing, ancien vice-directeur de l'Administration de la protection environnementale (la SEPA) a dit : "Cette élévation de statut permettra à l'agence de se joindre aux rencontres importantes du Conseil d'Etat, et de s'assurer que les efforts de protection de l'environnement sont mieux intégrés dans le processus de prise de décision."

Le nouveau Ministère de la Protection de l'Environnement disposera également de plus d'employés et d'un meilleur budget financier, a fait valoir le membre de la Conférence Consultative politique du Peuple Chinois (CCPPC) en marge de la session législative en cours.

Un projet de restructuration, qui propose la création de cinq nouveaux "super ministères" afin de réduire la redondance de fonctions dans certaines sphères administratives, a été soumis à délibération par les législateurs ce 11 mars.

Le nouveau ministère de l'environnement "vise à booster les efforts de protection environnementale et écologique et d'accélérer la construction d'une société économe en énergie et écologique", a dit le Conseiller d'Etat Hua Jianmin en expliquant le projet du gouvernement à l'Assemblée Populaire Nationale (APN).

Le Ministère sera responsable de l'élaboration et de la mise en oeuvre de programmes, politiques et standards concernant la protection environnementale, en élaborant des fonctions environnementales dans différentes région, en supervisant la prévention de la pollution et les initiatives de traitement de la pollution, et s'attelant aux problèmes environnementaux majeurs, a dit Hua Jianmin.

Cependant, il a ajouté que les organisations du bureau du comité central du Parti Communiste Chinois (PCC) prendra plusieurs mois pour décider des responsabilités détaillées du ministère et pour monter ses départements subsidiaires.

"On ne sait toujours pas si les fonctions de contrôle de la pollution éparpillées entre les différents ministères existant seront absorbées par le nouveau ministère", a dit Wang Jianmin au China Daily.

De par le passé, plusieurs ministères, dont l'Administration des Ressources des Eaux, de la Construction, de l'Agriculture et de l'Océanique, ont été impliqués dans la lutte contre la pollution des eaux.

Une source proche du remaniement du cabinet a précisé que le Ministère de l'Environnement devrait avoir une autorité consolidée sur la "prévention de la pollution", fonction actuellement gérée par différents départements.

Ce Ministère disposera d'une entière responsabilité pour la pollution des eaux, tandis que le contrôle de la pollution industrielle est également renforcé sous le nouveau ministère, selon cette source.

Il sera également responsable de la gestion et de l'approbation de la biodiversité, et de l'évaluation des zones nationales de protection écologique, fonction actuellement gérée par l'administration forestière.

Comme le pays a dévoilé son programme de construction de générateurs nucléaires, le ministère jouera un rôle dans la gestion de la sécurité afin d'empêcher les fuites radioactives, selon toujours la même source.

"Nous prévoyons d'avoir notre équipe au complet d'ici juillet, lorsque le remaniement interne de la SEPA sera terminé", a-t-il ajouté.

James Zimmerman, vice-président de la chambre de commerce américaine en Chine a pour sa part dit : "L'élévation hiérarchique de la SEPA au niveau du ministère reflète l'engagement du gouvernement envers le développement durable et la protection de l'environnement.

"C'est une progression hiérarchique du niveau d'un bureau sous l'égide du ministère de la construction à celui d'un ministère à part entière en à peine 10 ans, cela reflète le changement de pensée et la prise de conscience exacerbée envers le besoin d'une croissance mieux gérée.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Le président chinois nomme de nouveaux ambassadeurs en France, à Monaco et pour l'UE

 Les produits alimentaires exportés par le Shandong sont sûrs, a déclaré son gouverneur

 Procédures entamées au parlement pour le renouvellement des dirigeants de la Chine

 La Chine considère que l'intoxication aux raviolis au Japon est un "incident isolé" et en appelle à la confiance mutuelle

 La Chine bénéficie davantage d'opportunités qu'elle ne devra affronter de challenges dans ses relations extérieures

 La Chine a la volonté d'augmenter ses importations en provenance des Etats-Unis et de mener le dialogue sur les droits de l'Homme

 Les athlètes étrangers pourraient avoir plus de chance à Beijing

 Le président chinois effectuera une visite au Japon prochainement

 La Chine appelle à une coopération approfondie avec le Japon pour enquêter sur "l'incident aux raviolis contaminés"

 Une date limite aux négociations sur la question de la mer de Chine orientale serait indésirable
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.