Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 04.08.2008 15h53
JO-2008: la Chine poursuivra sa campagne anti-pollution après les JO

La Chine contrôlera la pollution par l'ozone et les particules à partir de l'année prochaine dans le cadre de ses efforts pour poursuivre la campagne anti-pollution après les Jeux olympiques(JO), a annoncé dimanche un responsable environnemental.

Fan Yuansheng, un officiel du ministère chinois de la Protection environnementale, a indiqué que les deux polluants avaient causé de grandes inquiétudes et que le ministère était en train de se préparer techniquement à leur contrôle.

"Nous devrions être capables de commencer le contrôle suivi de l'ozone et des particules PM2,5 l'année prochaine, ce qui conduira à des mesures pour les traiter", a fait noter M. Fan devant la presse.

Il a fait ces remarques en réaction à des reportages disant que les autorités environnementales chinoises n'avaient pas intégré les particules fines en suspension et l'ozone dans leurs mesures de la pollution, menant à l'ignorance des dommages causés sur la santé par ces polluants.

Les particules fines PM2,5 sont des particules solides d'un diamètre inférieur à 2,5 mm. Les experts de santé les croient nocives quand respirées et les ont associées à certaines maladies fatales et d'autres problèmes de santé.

L'ozone causerait également des problèmes respiratoires et affecterait les fonctions pulmonaires.

Des inquiétudes ont eu cours quant à la salubrité de l'air, pour les sportifs en plein air notamment, à Beijing, capitale chinoise devant accueillir les Jeux olympiques (JO) dans cinq jours.

La Chine a pris des mesures drastiques pour lutter contre la pollution, telles que la fermeture d'usines autour de Beijing et l'interdiction de circuler pour la moitié des 3,3 millions de voitures à Beijing, afin d'essayer de purifier l'air pendant les JO.

"Les mesures ont été efficaces", a indiqué M. Fan, directeur général du département du Contrôle de la pollution du ministère.

M. Fan a aussi fait savoir que les mesures adoptées pour réduire la pollution à Beijing pour les JO continueraient après cet événement.

"La plupart de ces mesures sont de long-terme et seront poursuivies après les Jeux. Toutes les mesures temporaires ne seront pas poursuivies après les Jeux, mais pourront nous orienter dans notre travail ultérieur", a-t-il ajouté.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La majorité des Pékinois contents d'accueillir les Jeux olympiques (sondage)
 La sécurité incendie renforcée sur la place Tiananmen pour les Jeux olympiques
 Le village olympique va ouvrir sous peu
 Beijing : la restriction sur la circulation permet de diminuer de 20% les émissions, selon le gouvernement municipal
 JO 2008 : 71 experts participeront au travail sur la sécurité de la santé publique
 Le département météorologique de Beijing a mis en place un « numéro rouge » pour les JO
 JO-2008 : les hôpitaux de Beijing seront ouverts sept jours sur sept pendant les Jeux
 JO-2008: les bouteilles en plastique jetées sur les sites olympiques seront recyclées
 JO-2008: Beijing déclare ses services médicaux prêts pour les JO
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.