Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 15.12.2008 15h56
Exercices anti-terrorisme de la police de Beijing, après l'attaque de Bombay

Une unité de la police armée spéciale de Beijing a entrepris une manoeuvre anti-terrorisme près d'un hôtel local, samedi 13 décembre, pour élever ses capacités de réaction contre des attaques armées de Bombay.

Des membres de cette unité sont descendus d'hélicoptères à l'aide de cordes et ont brisé des fenêtres pour sauver des « otages » de l'hôtel, a rapporté l'Agence de Presse Xinhua.

« Ils ont visé des oeufs qui se trouvaient à 15 m de loin et les ont cassés en 1,5 seconde pour s'entraîner à tirer des coups de feu sur des terroristes », a dit Xiao Yong, chef de l'unité.

« La manoeuvre avait pour but de prévenir les attaques terroristes, notamment après l'attaque de Bombay, laquelle visait des cibles précises et avait été préméditée avec minutie ».

Des terroristes à Bombay ont tué 179 personnes dans des séries de raids sur des cibles, comprenant des hôtels de luxe. Des experts chinois sur la sécurité ont étudié la manière de laquelle les terroristes de Bombay avaient attaqué les différents sites, en utilisant les méthodes différentes.

Les exercices de samedi se sont concentrés sur le sauvetage des « otages », en rendant impossible tout acte de terroristes, a fait savoir Xiao Yong.

La Chine et l'Inde ont mené des exercices anti-terrorisme au début de la semaine dernière, dans le cadre de la coopération entre les deux plus grands pays d'Asie.

Jeudi dernier 11 décembre, un haut officier de la police chinoise a demandé de renforcer des mesures anti-terrorisme après l'attaque de Bombay. Parallèlement, des troupes chinoises et indiennes ont mené conjointement des manoeuvres anti-terrorisme.

Meng Jianzhu, ministre chinois de la sécurité publique, a dit que la Chine devrait garder la vigilance contre des menaces terroristes latentes, notamment celles provenant du Mouvement islamique du Turkestan oriental (MITO) dans la région du nord-ouest du pays.

Le MITO a été identifié par les Nations Unies comme une organisation terroriste en 2002.

Le ministre a dit que les récentes attaques à Bombay montrent encore clairement que les forces terroristes sont encore actives dans les régions environnant la Chine.

Le ministre a également appelé le public à se montrer vigilant vis-à-vis des menaces terroristes et a demandé aux écoles primaires et secondaires d'initier les étudiants aux procédures anti-terrorisme.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Le terrorisme 'grande menace' des Jeux olympiques
 Interpol décide de soutenir les Jeux Olympiques de Beijing
 Washington : Tokyo peut prendre ses propres décisions concernant les opérations anti-terrorisme
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.