Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 12.02.2009 10h01
Les internautes chinois réfléchissent sur leurs sentiments vis à vis de la France

Les internautes chinois ont regardé la branche d'olivier offerte par Paris avec un optimisme prudent, l'ancien Premier-ministre français Jean-Pierre Raffarin étant en visite dans le pays pour réparer les relations bilatérales qui se sont dégradées dernièrement.

"Peut-être qu'ils ont fait du progrès. Cette fois, M.Raffarin n'a pas insisté que le Président français Nicolas Sarkozy a le droit de rencontrer le Dalaï-lama," a écrit un internaute avec un logo "peut-être" sur chinadaily.com.cn.

L'année dernière, la perturbation du relais de la flamme olympique à Paris et l'entretien du président français Nicolas Sarkozy avec le Dalaï-lama ont mis à l'épreuve la patience de beaucoup de Chinois.

Le pourcentage de Chinois qui ont de la sympathie pour la France a baissé de 64 % à 44%, selon un sondage de BBC World Service effectué sur 13.000 personnes dans 21 pays et régions de décembre à janvier.

Raffarin se réunira avec les hauts diplomates chinois et des entrepreneurs dans quatre villes dans l'espoir de restituer la bonne image du pays en Chine.

"Le gouvernement chinois considère la France comme un partenaire, et les Chinois voient en France un ami, mais réparer les relations qui se sont dégradées est un travail d'envergure", a écrit Fannie, une lectrice qui travaille pour une entreprise française à Beijing sur la liste des questions pour Raffarin sur le site ifeng.com.

A 7h 30 du soir hier, plus de 8 000 internautes ont commenté les informations de Sina.com qui ont cité Raffarin affirmant que Sarkozy est prêt à rencontrer les dirigeants chinois.

«L'administration française et Sarkozy ne devraient pas considérer la Chine comme une carte de crédit qu'ils peuvent librement tirer à découvert comme ils le sentent," a écrit hier un lecteur de la province du Shaanxi.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Le Tibet est une affaire intérieure de la Chine
 En espérant le rétablissement des relations sino-françaises (Quotidien du Peuple, page 03)
 Quel signal a envoyé le « messager » français en visite en Chine ?
 La visite en Chine de la délégation française vise à améliorer les relations bilatérales
 J.P. Raffarin : le Président Sarkozy désire entamer un dialogue avec les dirigeants chinois
 « Je suis un vrai ami de la Chine », déclare M. Jean Pierre Raffarin
 La bonne volonté manifestée par la partie française, est-ce une reconnaissance de son erreur ou un jeu de la même vieille astuce ?
 La visite de réconciliation de Raffarin en Chine
 La France cherche à réparer les relations avec la Chine
 Que doit-on faire pour créer une situation nouvelle aux 45 années suivantes des relations sino-françaises ?
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.