Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 26.02.2009 10h15
Le taux de pollution de l'eau et de l'air reste important en Chine

Les lacs, les rivières et l'air dans de nombreux endroits en Chine sont toujours pollués, certains d'entre eux sérieusement, malgré les efforts continus pour lutter contre la pollution, a déclaré mardi 24 février un fonctionnaire chinois du département de l'environnement.

Zhang Lijun, vice-ministre de la protection de l'environnement, a déclaré que les services de protection de l'environnement dans tout le pays devraient faire pression sur les entreprises pour qu'ils contrôlent la pollution.

"La situation générale en ce qui concerne la pollution de l'environnement ne nous permet pas d'être optimistes», a annoncé Zhang lors d'une réunion nationale sur le contrôle de la pollution à Shanghai.

"Le moyen fondamental pour surmonter cela, c'est de continuer à faire pression sur les entreprises pour réduire leur taux de pollution grâce aux technologies et aux mesures de contrôle", a-t-il dit.

En ce qui concerne la présence des particules et le taux de dioxyde de soufre qui sont considérés comme les principaux polluants de l'air, le Centre chinois de la surveillance de l'environnement classe la qualité de l'air dans les zones urbaines sur une échelle de 1 à 5, avec le niveau I qui est considéré comme excellent, le niveau III correspondant à une pollution légère, et le niveau V qui correspond à une pollution sévère ou dangereuse.

Un rapport national sur l'environnement en Chine, publié par le ministère en novembre de l'année dernière, a précisé que parmi 39,5% des 320 villes à l'échelon provincial avait la qualité de l'air moyenne du niveau III ou plus bas.

On classe la qualité de l'eau dans les lacs et les rivières sur une échelle de 1 à 6. Le niveau I, c'est quand l'eau est de suffisamment bonne qualité pour être utilisée comme source d'eau potable, le niveau VI, c'est quand elle est trop polluée pour être utilisée même pour l'irrigation agricole.

La qualité de l'eau mesurée dans près d'un quart des stations de surveillance mis en place le long des principaux cours d'eau comme le Yangtsé ou le fleuve Jaune correspond en moyenne au niveau VI, selon le document.

Pollution dans les 28 principaux lacs, comme le lac Taihu et le lac Dianchi, reste grave, avec la qualité de près de 40% des réserves d'eau de niveau VI.

Des eaux dans les zones urbaines ont également été sérieusement polluées, avec 90% de l'eau des rivières et la moitié des eaux souterraines polluées.

Zhang Lijun a dit que la Chine a investi 51 milliards de yuans (7,46 milliards de dollars) en septembre de l'année dernière dans 2712 projets de traitement des eaux, dont 881 sont maintenant opérationnels.

Ces projets, répartis sur 5 rivières, 2 lacs, et dans les domaines du réservoir du barrage des Trois Gorges sur le fleuve Yangtsé, visent à réduire l'émission de la demande chimique en oxygène (DCO), qui est également une mesure de la pollution de l'eau.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Pollution et coupure d'eau pendant 7 heures dans une ville dans l'est de la Chine
 Le niveau de pollution diminue dans le Guangdong
 Pas de taxes sur la pollution des véhicules en 2009 à Beijing
 Le ministère va surveiller le taux de pollution
 La BAD accorde un prêt de 200 millions de dollars à la Chine
 La qualité de l'air dans les bureaux en-dessous des normes autorisées
 L'objectif du nombre record de jours de ciel bleu fixé avant date à Beijing
 Centre de la Chine : les eaux usées noircissent le fleuve Yangtsé
 Le Géoparc mondial de Wudalianchi dans le nord-est de la Chine menacé par la pollution et une réduction de sa superficie (6)
 Le Géoparc mondial de Wudalianchi dans le nord-est de la Chine menacé par la pollution et une réduction de sa superficie (5)
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.