100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 09.09.2009 15h44
La Chine fait la démonstration d'un jet commercial à un show aérien asiatique

La Chine a présenté son tout récent et le plus gros avion commercial mardi 8 septembre. Il s'agit d'un avion de ligne de 200 places qui pourrait stimuler l'industrie de l'aviation naissante du pays et rivaliser avec des concurrents occidentaux, tels que Boeing et Airbus SAS.

L'avion C919 monocouloir devrait effectuer son voyage inaugural en 2014 avant d'être livré aux acheteurs après 2016, a indiqué Wang Wenbin, fonctionnaire du fabricant de l'avion, Commercial Aircraft Corp of China.

Les travaux sur le prototype ont commencé la semaine dernière, a-t-il dit. Une grande maquette du jet a été exposée mardi lors du show aérien de l'Asie à Hongkong.

Ce projet est la première étape importante pour la Chine en matière de fabrication d'avions nationaux, allant de pair avec le développement des capacités de recherche et de technologie. La croissance rapide de ce secteur sur le marché intérieur ne s'appuie pas sur les sociétés étrangères. Elle ouvrirait également la voie à l'expansion sur le marché international.

Etant donné que l'industrie aérospatiale commerciale naissante de la Chine manque encore d'expertise, le C919 sera initialement équipé de moteurs et d'autres éléments fabriqués par des sociétés étrangères. Les principaux fournisseurs n'ont pas encore été annoncés.

"L'industrie de l'aviation civile vient d'entrer en période de boom," a dit Wang, qui est directeur général adjoint de la COMAC. "Bien que nous ayons... de l'expérience en matière de fabrication d'avions civils, nous avons encore un long chemin à parcourir en comparaison avec les superpuissances de l'industrie de l'aviation comme les Etats-Unis."

Le C919 est conçu pour des trajets de courte et moyenne durée et peut accueillir jusqu'à 200 passagers à son bord en fonction de sa configuration. Selon les médias, le premier chiffre « 9 » du modèle a été choisi car il suggère l'éternité dans la culture chinoise, le « 19 » se réfère aux 190 sièges pour passagers de l'avion.

Par ailleurs, un autre modèle de jet pour passagers, le ARJ-21, avec 70 à 110 sièges, conçu pour le marché local est également en cours d'élaboration.

L'année dernière, General Electric Commercial Aviation Services a signé un accord pour commander 25 appareils ARJ-21. GE fournit des moteurs pour ce projet.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le responsable de l'organe administratif de Taiwan donne sa démission
Xinjiang: les coupables d'attaques à la seringue passibles de la peine de mort
Les cols blancs chinois vivent-ils plus mal que les paysans ?
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?