100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 11.09.2009 16h33
La Fête des enseignants en Chine : les ennuis et les tracas des parents

La Fête des enseignants, qui tombe le 10 septembre en Chine, est une fête instaurée pour élever le statut social et politique des enseignant et pour faire en sorte que l'enseignant soit le métier le plus envié et le plus respecté dans toute la société. Mais actuellement en Chine, cette fête met le pays dans une situation embarrassante et gênante : les parents des enfants ont des ennuis et se donnent bien du tracas pour les cadeaux à offrir aux enseignants de leurs progénitures.

Les parents sont obsédés par cette idée : offrir un cadeau, …… mais de mal gré ; ne pas offrir, mais ils ont peur que leurs enfants en souffriront et auront des désagréments. Si l'on se décide pour le premier, il faut alors se creuser la cervelle pour deviner le cadeau qui satisfera le plus le destinataire. Face à cette fête qui est devenue en quelque sorte une fête de courtoisie couronnée par un cadeau, nombreux sont les enseignants qui ressentent de l'embarras et de la perplexité : de plus en plus de cadeaux, mais également de plus en plus de difficultés pour être respecté sincèrement par les élèves et par leurs parents.

Présentation de toutes sortes de 'tactiques de faire cadeau' à la Fête des enseignants.

Au moment même où la plupart des parents se tracassent pour les cadeaux à offrir aux enseignants, certains boutiquiers en ligne, qui ont un sens élevé des affaires, affichent ouvertement les ‘tactiques de faire cadeau à la Fête des enseignants'. Des sites web de vente profitent de l'occasion pour jouer la carte de ‘gratitude' et de ‘reconnaissance' et ils lancent en vente des articles portant le label « Fête des enseignants » : portable, ordinateur, appareil photo, fauteuil de massage, stylo à plume d'or, et même pierres précieuses et lingot d'argent.

Quant aux parents, ils procèdent en ligne à des échanges d'expériences en matière de faire des cadeaux. Monsieur Sun, dont la fille étudie à la deuxième année du premier cycle de l'enseignement secondaire a déclaré que sa famille a l'habitude de faire des dépenses à l'occasion de la Fête en question et que son c'est que 'le plus sûr et le plus efficace' c'est d'offrir du thé, car tout d'abord n'attire pas l'attention, puis cela répond à la position et à la qualité d'enseignant. Chaque année, il dépense ^pour cela environ un millier de yuans. Il a dit que d'après ce qu'il a appris dans la plupart des cas, les prix des cadeaux s'élèvent approximativement à cette somme-là. Certains parents offrent directement des tickets d'achats, alors que d'autres préfèrent faire cadeau d'un 'voyage touristique à l'étranger'.

Soixante pour cent des enseignants déclarent qu'un SMS de félicitation leur suffit.

Une enquête menée récemment par le quotidien « Changjiang Ribao » montre que parmi la population citadine qui a fait l'objet de l'enquête, 78,95% ont répondu qu'ils feront un cadeau ou présenteront félicitation à la Fête des enseignants, 20,24% ont déclaré qu'ils ont de l'inquiétude « Si je n'offre pas de cadeau, il se peut que mon enfant sera négligé par son enseignant », 11,34% pensent « tout le monde offre des présents, je serais confus et honteux si je n'en faits pas de même », 2,83% ont dit « il est impossible pour moi de ne pas faire cadeau, car l'enseignant de mon enfant a laissé entendre qu'il faut faire comme cela ».

Les cadeaux de la fête vous sont offerts et posés devant vous, quelle est votre réaction ? Parmi les enseignants qui ont fait l'objet de l'enquête, 64,78% ont répondu « Un texto de félicitation suffit pleinement à me satisfaire ». La plupart des enseignants ont répondu « Je refuserai tous les cadeaux qu'on m'offre à cette occasion » et ils ont indiqué qu'ils s'opposent fermement au 'hongbao' (enveloppe rouge contenant les primes en espèces) et qu'ils le considèrent comme grave injure, et même une insulte à la moralité irréprochable des enseignants et que cette façon de faire nuira énormément à l'image et au prestige de ces derniers. 21,46% ont déclaré qu'ils « accepteront dans le cas où c'est un cadeau léger qui ne coûte pas trop cher », 2,43% pensent que « Profiter de la fête pour festoyer avec les élèves ou leurs parents n'est pas quelque chose de blâmable », 6,48% croient que le 'hongbao' est acceptable ».

Certains enseignants ont le sentiment qu'ils éprouvent de moins en moins le sens de l'honneur et de la dignité envers leur profession.

Un enseignant du deuxième cycle de l'enseignement secondaire de la ville de Xiangfan, Province du Hubei, a déclaré dans son blog qu'à l'arrivée de la Fête des enseignants, il n'éprouve aucun sentiment d'honneur et de dignité pour sa profession et que la raison c'est que cette fête est devenue maintenant une occasion pour offrir des cadeaux pour les enseignants qui doivent être des exemples pour les élèves.

Cet enseignant qui porte le nom Yang pense que la fête est à l'origine une occasion pour développer la bonne tradition « Respect à l'enseignant et importance à l'enseignement ». Mais maintenant ce qui préoccupe les parents c'est quel cadeau faut-il offrir et les conséquences qui en découleront dans le cas où un certain parent n'agisse pas ainsi. Cela est vraiment un dédain et un mépris à l'égard des enseignants. C'est dans ce cas-là que cette fête a complètement perdu son sens originel, au contraire elle rappelle aux enseignants que la société les dédaignent et les méprisent.

Un enseignant du chinois de l'Ecole secondaire des Chemins de fer de Chengdu qui a une ancienneté d'une dizaine d'années a dit qu'effectivement, certains enseignants laissent entendre à leurs élèves qu'il leur faut offrir cadeaux à l'occasion de leur fête et cela constitue une très mauvaise pratique qui nuit énormément au prestige et à la réputation des enseignants. Heureusement, a-t-il poursuivi, que ce n'est pas l'ensemble des enseignants qui agit ainsi. « Après tout, ce qui est le plus important pour l'honneur professionnel et pour la dignité professionnelle des enseignants, c'est de pouvoir obtenir l'amour et le respect de leurs élèves. », mais le problème qui se pose maintenant c'est que les parents et les enseignants sont, les uns comme les autres, sous l'influence et le contrôle de cette mauvaise pratique sociale. « Même si l'enseignant refuse, le parent fait preuve d'opiniâtreté et de ténacité pour le forcer à accepter », car ce qui préoccupe le plus ce dernier c'est que le refus de l'enseignant marque une indifférence ou une aversion à l'encontre de son enfant.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Peut être que si la fête des enseignants était déplacée en fin d"année scolaire, les ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Quatre nouvelles condamnations pour des attaques à la seringue à Urumqi
Les salaires des dirigeants des entreprises d'Etat chinoises vont être encadrés
Le PCC adopte une nouvelle mesure pour combattre la corruption
Développement du Grand Paris : un projet qui comblera le rêve des Français
La Chine montre de plus en plus d'assurance en soi