100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 28.09.2009 08h50
(Fête nationale) 60 ans de développement des sciences et technologies chinoises

"Au cours de ces six dernières décennies, les sciences et technologies chinoises se sont rapidement développées. Les projets majeurs, dont les avions gros-porteurs, l'électricité nucléaire, le riz hybride ainsi que les télécommunications de nouvelle génération, ont obtenu de grands succès. La Chine figure maintenant parmi les puissances mondiales de premier rang", a déclaré Wan Gang, ministre des Sciences et Technologies, dans une interview accordée pour la 60e Fête nationale.

En 1949, le nombre de scientifiques et techniciens chinois était inférieur à 50 000. Environ 500 personnes seulement travaillaient dans la recherche scientifique. La Chine ne comptait qu'une quarantaine d'organismes de recherche scientifique.

Un mois après la fondation de la Chine nouvelle, l'Académie des Sciences de Chine a vu le jour. Puis, plusieurs organismes de recherche scientifique ont été successivement crées. En 1955, on recensait 840 organismes dans lesquels travaillaient plus de 400 000 scientifiques et techniciens.

En octobre 1964, la Chine a réussi son premier essai nucléaire, prouvant l'intelligence et la compétence des scientifiques et des techniciens chinois et montrant également que le niveau des sciences et des technologies en Chine dans ce domaine était élevé. La Chine est désormais capable de mener de façon indépendante des recherches scientifiques.

Le développement des sciences et des technologies en Chine a été gravement perturbé pendant les dix années de troubles, de 1966 à 1976, qui ont paralysé les recherches.

Après 1976, l'Etat a mis l'accent sur quatre domaines de modernisation. Dans un premier temps, un certain nombre d'organismes de gestion scientifique et technique et de recherche scientifique ont été rétablis ou recrées. Un nouveau plan national pour le développement des sciences et des technologies a été élaboré. La Commission d'Etat pour les Sciences et Technologies a élaboré le Plan national pour le développement des sciences et des technologies(1978-1985). Selon les statistiques, le nombre des principales réalisations scientifiques et techniques a dépassé en 1979 le nombre total des réalisations des 10 années précédentes.

L'ouverture sur le monde promue par Deng Xiaoping dans les années 1980 permit à la Chine de regagner dans les années 2000 sa place de leader en matière d'inventions et de technologies.

En 1999, le président de l'époque Jiang Zemin a souligné le rôle décisif de l'innovation scientifique dans le développement d'un pays.

En janvier 2006, le président chinois Hu Jintao a officiellement proposé l'objectif de construction d'une Chine novatrice et moderne d'ici 2020. L'innovation dans les sciences et les technologies devrait être le principal moteur du développement de la Chine.

LES PRINCIPALES REALISATIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES

La découverte du champ pétrolifère de Daqing

Grâce à sa théorie sur la géomécanique et ses recherches assidues en géologie, le célèbre géologue Li Siguang a révélé la richesse de la Chine en ressources pétrolières et en gaz naturel. Le 26 septembre 1959, dans la ville de Daqing, province du Heilongjiang, un champ pétrolifière a été découvert. Ce champ d'exploitation de niveau international avec une production annuelle de plus de 50 millions de tonnes de pétrole a été construit en trois ans seulement. Cette réalisation exemplaire a fourni des expériences précieuses pour le développement de l'industrie pétrolière de Chine.

La réussite de l'explosion de la bombe atomique et de la bombe à hydrogène

Le 16 octobre 1964, la Chine a fait exploser, à Lop Nur au Xinjiang, une bombe atomique, réussissant ainsi son premier essai nucléaire. Elle est devenue le troisième pays du monde à posséder la bombe atomique après les Etats-Unis et l'Union soviétique. En juin 1967, la Chine a réussi à faire exploser sa première bombe à hydrogène.

Le riz hybride: la Chine en autosuffisance alimentaire

Yuan Longping, le père du riz hybride, a croisé plusieurs souches de riz dans les années 1960 et 1970 avant de parvenir à trouver une variété dont le rendement était trois fois supérieur à celui connu à l'époque.

Grâce au riz hybride, en 1984, la production céréalière a battu le record de 400 millions de tonnes, ce qui a permis à la Chine de se déclarer en autosuffisance alimentaire. En 2008, le pays, a évité la crise alimentaire mondiale et a enregistré une production de 528, 5 millions de tonnes de riz. Les préoccupations n'étaient alors plus d'assurer la suffisance alimentaire mais d'améliorer la nutrition.

Conquête de la Lune

Le 24 octobre 2007, la Chine a lancé son premier satellite d'exploration lunaire, Chang'e-l, dont le nom est tiré d'un personnage de la mythologie chinoise, depuis le Centre de lancement de satellites de Xichang dans la province du Sichuan.

Il s'agissait de la première sonde spatiale lunaire développée, fabriquée et lancée par la Chine. Le 26 novembre, l'Administration nationale de l'Espace du pays a publié la première photo de la Lune prise par Chang'e-1 à 380 000 km de la Terre, témoignant du plein succès du projet de la sonde lunaire. Cela signifiait également que la Chine avait rejoint les rares puissances ayant la capacité d'explorer l'espace lointain.

Lancement du vaisseau spatial Shenzhou-7

Le vaisseau spatial Shenzhou-7 a été lancé le 25 septembre 2008 à 21H10 (heure de Beijing) par une fusée porteuse Longue-Marche II-F depuis le Centre de lancement de satellites de Jiuquan dans la province du Gansu (nord-ouest de la Chine).

Le succès du lancement du Shenzhou-7 signifiait alors que la Chine avait fait un grand pas dans la recherche et le développement de matériel spatial avancé.

Le développement de l'informatique

Avant 1994, aucun Chinois ne savait ce qu'était Internet ; mais après des années de développement, les Chinois ne peuvent aujourd'hui plus vivre sans. Internet est présent aujourd'hui dans tous les aspects de la vie sociale.

En avril 2009, la Chine comptait 316 millions d'internautes. Il existait environ 2,87 millions de sites chinois et 16 milliards de pages Web chinoises.

Pendant longtemps, la Chine a été un "disciple" dans le domaine des techniques Internet. Cependant, elle a effectué des recherches fructueuses afin d'apater ces techniques à la Chine et aux particularités de la langue chinoise. QQ et le moteur de recherche "www.baidu.com" ont connu de grands succès en Chine. Les fabricants de matériel informatique chinois, tels que Huawei et Lenovo, ont acquis une envergure importante.

Il y a 60 ans, il n'existait pas de télécommunication mobile en Chine. Fin juin 2009, le nombre d'abonnés au téléphone en Chine a dépassé le milliard. La Chine possède le plus grand nombre d'utilisateurs de téléphone portable dans le monde entier.

L'autorité chinoise responsable des télécommunications a octroyé le 7 janvier 2009 des licences de réseau de troisième génération (3G) aux trois opérateurs de téléphonie mobile de la Chine. China Mobile, le plus grand opérateur, a obtenu une licence TD-SCDMA (Time Division Synchronous Code Division Multiple Access), norme 3G développée par la Chine. Le développement des télécommunications en Chine est entré dans une nouvelle ère.

En regardant en arrière, on s'aperçoit que chaque crise économique dans l'histoire humaine a contribué à la grande révolution scientifique. Le développement des sciences et des technologies est ce qui nous permet de sortir de la crise. Dans ce sens, il est nécessaire de réaliser des percées technologiques d'avant-garde pour lutter contre la crise actuelle, a ajouté le ministre des Sciences et des Technologies Wan Gang.

La Chine nouvelle va bientôt fêter son 60e anniversaire. Sous la direction du Parti communiste chinois (PCC), en renforçant les innovations des sciences et hautes technologies, la Chine va aller plus loin sur la voie du renouveau de la nation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois avance une proposition en cinq points pour un monde plus sûr
Justine Henin de retour
La Chine est un nouveau modèle de développement pour le monde
La Chine est une vraie ami de l'Afrique et elle n'a jamais pensé à s'emparer de ses ressources naturelles
La rencontre Hu Jintao-Nicolas Sarkozy axée sur trois sujets importants