Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 09.11.2009 15h17
L'avion gros porteur chinois concurrencera le Boeing et l'Airbus

La Chine, qui fait des recherches pour envoyer son cosmonaute sur la lune et développer son porte-avions, est encore décidée à construire son propre avion gros porteur pour entrer en concurrence plus tard avec le Boeing et l'Airbus. Ceci pour obtenir sa part de marché, selon un récent reportage du journal américain « Washington post ».

Le premier avion gros porteur chinois, baptisé C919, effectuera son vol inaugural en 2014 et la première série des avions de ce modèle seront livrés deux an plus tard, a précisé ce journal.

En 2025, le nombre d'avions gros porteur, que la Chine aura achetés, dépassera 2 000. Ce qui fera de la Chine un des plus grands marchés du monde. Mais la construction de l'avion gros porteur signifie un pas en avant audacieux. D'aucuns ont dit que la Chine est trop audacieuse : car des technologies se développeront rapidement. Les compagnies Boeing et Airbus sont toujours informés des services de leurs avions, grâce aux étroites liaisons maintenues avec leurs clients. Les consommateurs, qui veillent sur la sécurité de l'avion, seront alors plus vigilants vis-à-vis de l'avion gros porteur de fabrication chinoise, fait remarquer le journal américain.

Mais des officiels chinois estiment qu'ils ont déjà trouvé une bonne voie pour entrer en concurrence avec les deux géants aéronautiques du monde. Les avions gros porteur chinois seront moins chers et moins polluents. Ils espèrent développer l'industrie de l'avion gros porteur pour stimuler d'autres domaines de l'économie, pour faire naître également le sentiment de fierté nationale ainsi que le soutien au gouvernement. Ceci se voit clairement à travers l'exposition du modèle C919 au Salon aéronautique de Hong Kong en octobre dernier.

A l'heure actuelle, les Compagnies Boeing et Airbus n'ont pas ouvertement exprimé leur inquiétude sur ce sujet, car le premier avion C919 n'entrera pas en service avant longtemps. Comme l'a dit le directeur général de la Compagnie d'assemblage d'avions Airbus de Tianjin, « Il faudra attendre longtemps pour devenir un concurrent dans cette industrie ». Un officiel chinois du département concerné s'est montré d'accord avec ce point. « Les avions chinois lancés dans le service commercial ne sont que des petits frères du Boeing et de l'Airbus. Ils ne constituent pas une menace pour les deux géants. Car notre capacité de production est encore insuffisante. D'ici 10 à 20 ans, le Boeing et l'Airbus maintiendront leur position dominante sur le marché chinois. Nous ne ferons qu'offrir plus de choix au marché », a-t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine reconnaît le CNT libyen comme l'autorité au pouvoir et le représentant du peuple libyen
Le Yuan est utile pour les transactions commerciales à l'étranger
Comment les Etats-Unis commémoreront-ils les attentats du 11 septembre ?
Il faut combattre les causes du terrorisme