Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 17.11.2009 15h46
Chine : évaluation du système scolaire

Le nouveau ministre chinois de l'éducation a décidé de mettre en place de nouvelles réformes de l'éducation en Chine. Yuan Guiren déclare qu'il abordera dans un premier temps les problèmes dans les écoles élémentaires et secondaires et que cela montrera les qualités et les inégalités de l'éducation.

Le choix de l'école est un grand problème dans le primaire et le secondaire. Les écoliers sont affectés à la plus proche école de leur lieu de domicile. arrive donc que des écoles offrent de meilleurs conditions de travail ainsi que des professeurs plus compétents. Certains parents désirent alors dépenser davantage pour donner à leur enfant la meilleure éducation possible. Le ministre de l'Education a déclaré que cela mène à des inégalités.

Yuan Guiren

Ministre de l'Education

"La solution pour éliminer le choix de l'école est de réduire les différences entre les écoles urbaines et rurales. Je ne parle pas des inégalités entre les provinces, nous nous occuperons de cela plus tard. La priorité est de garantir à chaque enfant une bonne éducation."

Pour le ministre, l'égalité signifie également une rotation des professeurs.

Yuan Guiren

Ministre de l'Education

"Le choix de l'école est en fait le choix des professeurs. Mise à part la construction de meilleurs infrastructures scolaires, le ministère encourage une rotation des professeurs afin d'obtenir une répartition égale des ressources de l'éducation."

Un autre problème est le travail à la maison donné aux écoliers. Depuis des années, la quantité de devoir n'a cessé d'augmenter en dépit des appels à réduire la surcharge de travail des écoliers. Une fois encore, le ministre de l'Education pense que ce problème peut être résolu par les professeurs.

Yuan Guiren

Ministre de l'Education

"Le même cours enseigné par différents professeurs peut avoir différents effets. Davantage de professeurs compétents et c'est le processus d'apprentissage qui serait moins pénible. Donc la méthode fondamentale pour réduire la pénibilité des écoliers est d'accroître les compétences des professeurs."

Le ministre de l'Education a déclaré que la relation traditionnelle professeur-étudiant devait changer et permettre davantage de discussions et d'intéractions. Il a ajouté que les écoles devraient effectuer leur programme sans ajouter de charges aux écoliers.

Yuan Guiren

Ministre de l'Education

"Les informations comme le nombre d'activités au programme et le nombre d'examens seront visibles de tous. Ainsi, tout le monde s'apercevra que les écoliers ont besoin davantage de temps pour penser, faire des exercices et se reposer. Il ne faut pas penser qu'aux cours."

Le ministère a également déclaré qu'il allait davantage réguler le marché des professeurs à domicile et diversifier les intérêts des écoliers.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo présente le rapport d'activité du Comité permanent de l'APN
Alerte au tsunami suite à un séisme au Japon, mais la Chine est en sécurité
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?