100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 24.05.2010 09h51
«Garçons interdits» : Une école pour filles provoque une controverse

L'ouverture d'une école secondaire uniquement pour les filles, prévue en septembre 2011 à Zhuhai a provoqué un débat houleux sur la discrimination dans l'éducation.

Le 20 mai dernier, le professeur Wang Jiaye a annoncé qu'une école, qui s'appelle Zhuhai Girls High School est en construction et elle sera ouverte aux filles du Guangdong, Hong-Kong et Macao.

Selon Wang, l'école adoptera un système scolaire particulier dans le but de former des jeunes femmes indépendantes, sûres d'elles et avec des capacités intellectuelles hors du commun.

Zhong Yijun, le directeur du Bureau de l'Education de Zhuhai, a déclaré que le Bureau soutient fermement l'idée de fondation d'une telle école.

Cependant, certains résidents locaux sont inquiets des lacunes de ce système d'éducation. Beaucoup de gens considèrent que les filles ont généralement des problèmes avec les mathématiques et la logique, et que le système des écoles féminines ignorant ces limitations provoque des lacunes dans l'éducation des jeunes filles. D'autres s'inquiètent tout simplement que le programme éducatif pour des filles ne sera pas aussi académique et rigoureux que celui des garçons.

Mais l'habitante de Zhuhai Li Qin pense qu'une école exclusivement pour les filles pourrait contribuer à l'assiduité et l'engouement pour les études en empêchant de penser à autre chose. Elle blâme les amours d'adolescents, qui, selon elle, ont eu une influence sur la réussite scolaire de sa fille.

« Si je l'avais envoyée à l'école des filles, ces histoires n'auraient pas influencé la réussite de ma fille à l'école et elle aurait pu avoir de bonnes notes », a indiqué Li.

Pourtant, monsieur Wu, professeur du campus de Zhuhai de l'Université normale de Beijing, a fait remarquer que la séparation des garçons et des filles ne va pas résoudre la question des relations entre eux. Au contraire, Wu affirme que cette séparation risque de provoquer un refoulement sexuel. Les adolescents sont très curieux à propos de tout ce qui concerne le sexe opposé. Donc si l'on adopte une politique de séparation des sexes à l'école, cela aura un effet négatif sur leur développement psychologique.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : plans stratégiques pour le développement du Xinjiang
Le gouvernement chinois renforce la lutte contre le crime organisé
Désillusion du cinéma chinois à Cannes
La classe moyenne a besoin de reformes pour son développement
Chine : première lourde condamnation à l'encontre d'un corrupteur
La réévaluation du Yuan pourrait être mise en veilleuse
La Chine doit redoubler de vigilance vis-à-vis de l' « effet papillon » de la crise d'endettement de la Grèce