Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 04.06.2010 13h31
Baisse de la popularité de certaines spécialités avec la crise du marché de travail

Certaines spécialités populaires, notamment l'anglais, l'informatique et le droit pour les étudiants chinois qui entrent à l'université, ont commencé à perdre de la popularité, car un nombre croissant de jeunes diplômés dans ces domaines ne trouvent pas d'emploi, affirme un rapport publié mercredi par un groupe de réflexion à Beijing.

Les étudiants d'université qui se sont spécialisés en droit, en informatique et technologie, en anglais, en commerce international, en administration des affaires, en langue chinoise, en technologie de l'information et en comptabilité étaient les plus nombreux à être au chômage pendant trois années consécutives, de 2007 à 2009, selon le rapport.

Le rapport sur l'emploi des jeunes diplômés chinois, connu également comme le Livre bleu de l'emploi, est un rapport annuel publié par l'Académie chinoise des sciences sociales. MyCOS RH Digital Information Co, un cabinet de conseil sur l'enseignement supérieur, a étudié la situation sur le marché de l'emploi des jeunes diplômés chinois depuis 2006.

Cette année, MyCOS a sondé un échantillon de 500 000 jeunes diplômés à partir de 2009 et a déjà reçu 220 000 questionnaires pour le rapport de 2010.

Parmi les spécialités considérées comme sans perspectives, le droit se classe en première position, avec le taux de chômage de 17,7% en 2009 pour cette catégorie d'étudiants. Les diplômés ayant l'anglais comme spécialité avaient le plus grand nombre de chômeurs pendant trois ans, avec au moins 15 700 jeunes diplômés qui sont toujours sans emploi.

« Des spécialités, telles que l'informatique, l'anglais et le droit étaient les plus populaires parmi les étudiants inscrits dans des universités de Beijing en 2005. Mais maintenant, ces diplômés sont dans une situation très difficile », a indiqué Ba Ran, le conseiller principal à Zhilian Zhaopin, une célèbre compagnie chinoise spécialisée dans les ressources humaines, lors d'une interview à Legal Evening News, un journal pékinois.

Ba a indiqué que l'expansion des effectifs des établissements d'éducation supérieure pour les ces spécialités il y a cinq ans a entraîné un excédent du nombre de spécialistes sur le marché, c'est pourquoi ils ont du mal à trouver un emploi.

« Il est très difficile de trouver un emploi lié à ma spécialité à Beijing, même si j'ai reçu de très bonnes notes aux examens d'entrée en troisième cycle il y a deux ans », a déclaré Gao Qian, qui vient d'être diplômée de la faculté d'anglais à l'Institut de Technologie de Beijing.

« Cependant, avec l'aide de ma famille, j'ai réussi à trouver un emploi de professeur de lycée. Je vais quitter Beijing et retourner dans ma ville natale dans la province de Shandong après l'obtention du diplôme », dit-elle en haussant les épaules.

D'un autre côté, les diplômés en ingénierie avec une spécialité du génie géologique, génie des navires et génie maritime, génie pétrolier et génie des mines sont accueillis à bras ouverts sur le marché du travail, selon le rapport.

Les spécialités liées à l'ingénierie sont plus pratiques en matière des compétences professionnelles et l'expérience de travail, ce qui est favorisé par de nombreux employeurs. Les diplômés dans ces spécialités possèdent donc un avantage sur le marché du travail où règne une concurrence féroce, selon Ba.

Le rapport propose qu'un système spécial soit mis en place pour alerter les étudiants sur un risque élevé de chômage dans certaines spécialités. Les étudiants qui suivent des études dans des filières comme le droit ou l'anglais sont encouragés à changer leur spécialité et d'obtenir une deuxième spécialité.

Pour certains diplômés qui sont confrontés à la difficulté d'obtenir un emploi ou certaines universités et provinces avec une exploitation incompétente et des taux d'emploi faibles, le rapport conseille une réduction du nombre de personnes recrutées, voire même une suspension de l'inscription des nouveaux étudiants.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher