100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 13.08.2010 13h44
Protection de la propriété intellectuelle en Chine: des données erronées à l'origine des dénonciations

Un organisme américain de régulation a mis en doute des statistiques du gouvernement américain portant sur la contrefaçon et la violation de la propriété intellectuelle en Chine. L'autorité en question, le Governement Accountability Office, estime que les données qui sont souvent les plus citées ne sont pas fiables.

En 2002, le Bureau fédéral d'investigation avait proclamé que la contrefaçon à l'étranger signifiait une perte économique allant de 200 à 250 milliards de dollars pour les Etats-Unis. Depuis, ce chiffre a souvent été mis en avant.

Or, l'organisme d'audit et d'évaluation américain, le Governement Accountability Office, a révélé que des responsables du FBI ont été incapables de fournir des archives concernant la source de ces informations ou la méthode de calcul de ces chiffres. La précision de ces données a donc été sérieusement remise en cause.

Li Mingde

Directeur du Centre des études pour la propriété intellectuelle

"Si les chiffres du FBI posent problème, alors il est possible que les chiffres publiés par d'autres organismes américains sur la propriété intellectuelle soient également douteux. Mais les législateurs américains se basent souvent sur ces données pour établir de nouveaux projets de loi ciblant les pays en développement comme la Chine. Quel peut être la légitimité d'une loi qui se base sur des chiffres faussés?

Mao Jinsheng

Directeur

Centre de recherche sur la propriété intellectuelle

Bureau national de la propriété intellectuelle

"C'est la notorité du FBI qui a donné autant de poids à ces chiffres. Mais aujourd'hui, cette agence américaine n'a plus aucune crédibilité. Ces chiffres ont coûté très cher aux pays en développement et à la Chine en particulier."

Le rapport du "Governement Accountability Office" remet également en question les chiffres publiés par les autorités douanières américaines en 2002.

Ces chiffres laissaient entendre que la contrefaçon faisait perdre aux Etats-Unis 200 milliards de dollars et 750 mille emplois par an et sont encore utilisés par le Département américain de la sécurité intérieure.

Li Mingde

Directeur du Centre des études pour la propriété intellectuelle

"Au niveau du commerce international, les pays comme les Etats-Unis réalisent la plupart de leurs profits grâce à leur avantage technologique ou à l'image de leur marques. Les pays comme la Chine ont encore une activité basée sur la sous-traitance de bas niveau. Cela signifie que les emplois les moins qualifiés vont aux pays en développement. Comment les Etats-Unis peuvent-ils perdre des emplois qu'ils n'ont pas?"

Le rapport est considéré comme l'une des premières tentatives américaines de comprendre l'ampleur de la contrefaçon et du piratage afin de déterminer leur effet sur l'économie nationale.

Les experts estiment également que ce rapport vient contredire la théorie avancée par les groupes de protection de la propriété intellectuelle qui tentent de lier le partage illégal de fichiers sur internet aux difficultés de l'économie américaine.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine/Afrique : renforcement de la coopération agricole
Chine/coulées de boue : les dirigeants chinois appellent à sauver les vies à Zhouqu
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration