100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 01.10.2010 19h40
Chine : trois dernières missions seront possibles après la fin de la mission principale de Chang'e II

Après avoir terminé sa mission principale de six mois, Chang'e II -la sonde lunaire qui sera lancée vendredi soir- pourra finir sa "carrière" suivant trois scénarios différents selon son concepteur en chef, Huang Jiangchuan.

Celui-ci a en effet expliqué que, contrairement à Chang'e I, Chang'e II sera directement placée en orbite lunaire par fusée, ce qui lui permettra d'économiser du carburant qui pourra ainsi être alloué à des missions supplémentaires.

Selon Huang Jiangchuan, les scientifiques et les techniciens envisagent actuellement trois scénarios de missions supplémentaires, mais la décision définitive n'a pas encore été prise.

Le premier scénario consisterait à maintenir le satellite en orbite lunaire avant son atterrissage sur la Lune, afin qu'il continue à envoyer des données à la Terre pour des recherches approfondies.

Dans le deuxième projet, Chang'e II quitterait le système Terre-Lune pour entrer dans l'espace extérieure, afin de tester la capacité de la Chine à sonder celui-ci.

Le troisième scénario serait un retour "à la maison" en orbite terrestre.

La décision sera prise en fonction de la performance de Chang'e II lors de sa mission principale, et de son état au terme de celle-ci, a révélé Huang Jiangchuan.

Le Centre de lancement des satellites de Xichang, basé dans la province du Sichuan, a annoncé vendredi que le lancement de Chang'e II était prévu vendredi à 18h59m57s.

Cette sonde lunaire testera des technologies-clés et collectera des données pour les futurs atterrissages de Chang'e III et de Chang'e IV, et elle fournira également des photos en haute résolution de la zone d'atterrissage.

La sonde Chang'e II a été produite en tant qu'alternative à Chang'e I, qui avait été lancée en octobre 2007 et maintenue en orbite lunaire pendant 16 mois. Cette série de sondes lunaires est nommée d'après une légendaire déesse de la lune chinoise.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le gouvernement chinois fête le 61ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine
Des dirigeants chinois assistent à une réception à l'occasion la Fête nationale
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?