100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 03.10.2010 09h19
Chine : la sonde lunaire Chang'e II se dirige vers la Lune après une première correction de sa trajectoire

La deuxième sonde lunaire inhabitée chinoise, Chang'e II, a modifié samedi sa trajectoire sur l'orbite de transfert Terre-Lune.

Les scientifiques ont réussi à activer les moteurs de contrôle d'attitude de Chang'e II et à ajuster le satellite pour la première fois au cours de son trajet, a indiqué un responsable chargé du contrôle du vol du satellite à Beijing.

"Au cours du trajet de 380 000 km de Chang'e II vers la Lune, nous ferons plus d'ajustements si nécessaire pour assurer son entrée en orbite lunaire", a expliqué Ma Yongping, directeur adjoint du Centre de contrôle du vol.

La sonde Chang'e II a été lancée vendredi vers 19h00 par une fusée porteuse Longue Marche 3C depuis le Centre de lancement de satellites de Xichang, dans la province du Sichuan (sud-ouest).

C'est la première fois que la Chine a envoyé un engin spatial inhabité directement en orbite de transfert Terre-Lune, ce qui permet de diminuer considérablement la durée du trajet en comparaison avec son prédécesseur, Chang'e I.

Chang'e I, lancée en 2007, avait mis environ 13 jours pour arriver en orbite lunaire après son entrée d'abord en orbite géostationnaire et ensuite en orbite de transfert Terre-Lune.

La sonde Chang'e II devrait mettre environ 112 heures, soit près de cinq jours, pour arriver en orbite lunaire.

La sonde se placera à terme en orbite à seulement 15 km de la surface de la Lune d'où elle prendra des photos sur la Baie Arc-en ciel (Bay of Rainbows) de la Lune, le site d'alunissage prévu pour la sonde Chang'e III. Ces photos auront une résolution de 1,5 mètre, contre la résolution de 120 mètres des photos prises auparavant par Chang'e I, a indiqué Wu Weiren, concepteur en chef du projet de satellites lunaires de la Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine prête à travailler avec la nouvelle direction du parti au pouvoir de la RPDC
Le gouvernement chinois fête le 61ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?