100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 21.10.2010 08h20
Un haut responsable américain en visite en Chine sur les droits de la propriété intellectuelle

Le procureur général des Etats-Unis Eric Holder s'est entretenu mercredi avec des responsables chinois, pour discuter de la protection des droits de la propriété intellectuelle (DPI).

Eric Holder est le plus haut fonctionnaire judiciaire en visite en Chine depuis l'entrée en fonction du président américain Barack Obama en 2009.

Il s'est entretenu mercredi matin à Beijing avec Meng Jianzhu, conseiller d'Etat chinois et ministre de la Sécurité publique, avant de rencontrer Zhou Yongkang, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et secrétaire de la Commission des affaires politiques et juridiques du Comité central du PCC.

Selon lui, les Etats-Unis ont salué les mesures prises par la Chine pour lutter contre la violation des DPI, qui représente une "préoccupation majeure" pour de nombreux pays ainsi que pour la Chine. Il a exhorté les deux pays à "travailler efficacement" en la matière.

La visite de Eric Holder est survenue un jour après que la Chine eut décidé de lancer une campagne nationale de six mois pour lutter contre la violation des DPI ainsi que la production et la distribution de produits contrefaits et de mauvaise qualité.

Cette décision a été prise mardi lors d'une réunion régulière du Conseil des affaires d'Etat (gouvernement chinois), présidée par le Premier ministre chinois Wen Jiabao. Cette campagne commencera fin octobre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelles règles de détermination des peines pour les infractions en matière de cyberattaques
Rencontre à Beijing entre les PM Wen Jiabao et David Cameron
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts