100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 19.11.2010 08h19
China Telecom rejette les accusations de "détournement" du trafic Internet

La société d'Etat chinoise China Telecom, un fournisseur de service sans fil majeur du pays, a nié jeudi les accusations américaines selon lesquelles ses serveurs auraient "détourné" une partie du trafic Internet.

"China Telecom n'a jamais fait une telle chose", a déclaré Wang Yongzhen, un chargé de communication de la société, en réponse au média étranger qui cite un document publié par un groupe de conseil du Congrès américain qui accuse sa société d'avoir détourné le trafic Internet sur des sites web (dont celui de l'armée américaine), au moyen de ses serveurs pendant 18 minutes le 8 avril 2010.

"Ces allégations colportées par les médias étranger sont complètement infondées", a rétorqué Wang, avant d'ajouter que sa société respectait toujours strictement les règles et normes internationales relatives au fonctionnement d'Internet.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des pratiques illégales de travail à l'origine de l'incendie de Shanghai
L'acuponcture et l'opéra de Beijing inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI