Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 21.12.2010 16h50
Goso part à la conquête d'une part de marché des moteurs de recherche chinois

Goso.cn, un moteur de recherche de nouvelles lancé par le journal le Quotidien du Peuple, est devenu officiellement opérationnel lundi, montrant qu'une organisation des médias nationaux est prête à prendre sa part de gâteau du marché des recherches sur internet, dominé par le géant chinois des moteurs de recherche Baidu.

Goso.cn, qui était disponible en version beta depuis juin dernier, a devancé l'Agence de Presse Xinhua pour devenir le premier moteur de recherche de Chine soutenu par un organe des médias nationaux.

Xinhua avait conclu un accord avec China Mobile en août dernier pour établir un service de recherche sur internet à compter de l'année prochaine.

Deng Yaping, directrice générale de Goso Network Limited, a déclaré que Goso était un moteur de recherche verticale intégrant des nouvelles, des forums d'information, des photos, des blogs, des vidéos et des micro-blogs.

« Les utilisateurs n'auront besoin que d'entrer les mots-clés et ils expérimenteront alors une façon nouvelle d'être informés, car Goso leur fournira des informations de tous horizons sur le sujet qui les intéresse », a dit Mme Deng lors d'une conférence sur les médias, organisée à Beijing pour marquer le lancement.

De plus, le moteur de recherche peut analyser la popularité de certains sujets d'information, ce qui peut aider les professionnels des médias, d'après Mme Deng.

Elle a tout de même reconnu que Baidu était un « redoutable » acteur, et en particulier depuis que Google a partiellement abandonné le marché continental au début de cette année.

Et comme Baidu est extrêmement populaire et qu'il sera aussi difficile de faire changer les habitudes des gens sur internet, Goso.cn se devra de développer un style qui lui sera propre pour attirer les usagers, a dit Mme Deng.

« La base de clientèle de Goso.cn est encore réduite », a-t-elle dit.

Des projets visant à étendre les services de Goso aux usagers de téléphones mobiles sont sur l'agenda, mais le calendrier doit encore être établi, d'après Mme Deng.

Légende vivante du tennis de table, Mme Deng, qui a remporté quatre médailles d'or olympiques et 18 titres de championne du monde lors de ses vingt ans de carrière, a pris ses fonctions à Goso le 26 septembre dernier.

L'Académie chinoise des Sciences est amenée à fournir un soutien technologique à Goso.cn. un laboratoire conjoint a d'ailleurs été établi lundi entre Goso et ce très important institut scientifique chinois.

D'après Li Zhi, analyste chez Analysys International, société de recherches basée à Beijing, les chances de Goso de prendre une part consistante du marché chinois des moteurs de recherche sont toutefois plutôt lointaines.

Cependant, Chrales Zhang, président et PDG de Sohu.com, a de son côté déclaré que sa filiale moteur de recherche, Sogou.com, conserve toujours l'espoir de concurrencer Baidu et de lui arracher une plus grande part de marché.

« Il n'y a pas assez de concurrence sur le marché chinois des moteurs de recherche », a dit M. Zhang.

D'après Analysys International en effet, Baidu détenait 73% des parts de marché des recherches sur internet en Chine au troisième trimestre, tandis que Google se maintenait à la deuxième place avec 21,6%. La taille du marché a augmenté de 57% d'une année sur l'autre à 3,15 milliards de Yuans (472 millions de Dollars US) au troisième trimestre.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois Wen appelle au renforcement de la coopération sino-pakistanaise pour façonner l'avenir
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher