Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 04.01.2011 16h50
Les réserves chinoises en uranium pourront être utilisées pendant 3 000 ans grâce à une importante percée de recherche nucléaire

Les scientifiques chinois ont réalisé une importante percée technologique qui a permis de récupérer l'uranium et le plutonium dans les combustibles nucléaires après leur combustion dans le réacteur nucléaire. Si le plutonium pourra être utilisé de manière circulatoire dans le réacteur nucléaire, les réserves chinoises en uranium déjà détectées pourront être utilisées pendant 3 000 ans, au lieu de 50 à 70 ans seulement.

Aujourd'hui dans le monde, le combustible nucléaire ne peut être brûlé qu'à 3% ou 4 %, avant de dépasser sa puissance conçue. Et au cours de la combustion, de nouvelles matières nucléaires peuvent être produites.

Les scientifiques chinois ont procédé à des post-traitements du combustible nucléaire, c'est-à-dire qu'ils ont extrait le combustible nucléaire qui n'avait pas été entièrement brûlé, ainsi que le nouveau combustible nucléaire produit au cours de la combustion pour produire de nouvelles matières combustibles nécessaires à a centrale nucléaire.

Le principe est simple. Mais les technologies sont très compliquées et difficiles. Les scientifiques chinois ont mené des recherches et des études pendant 24 ans.

"Dans notre dernière expérience, nous avons fabriqué des produits d'uranium et de plutonium qui sont conformes aux normes", a dit Wang junfeng, ingénieur en chef chargé de ce projet du Groupe de l'Industrie nucléaire de Chine (GINC).

"La Chine est aujourd'hui parmi les quelques pays pouvant utiliser de manière circulatoire le combustible nucléaire. Ainsi la Chine aura non seulement le droit de parole, mais pourra aussi jouer un rôle de guide dans ce domaine", a dit Sun qin, directeur général du GINC.

Antérieurement, la France, la Grande-Bretagne, la Russie, le Japon et l'Inde maîtrisaient cette technologie de post-traitement du combustible nucléaire dans le réacteur d'énergie nucléaire.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?