Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 13.01.2011 15h17
La Chine annonce une percée dans le domaine des technologies nucléaires

Des scientifiques chinois ont accompli une percée technologique dans le domaine du retraitement du combustible nucléaire usagé, et ces efforts pourraient potentiellement résoudre le problème des approvisionnements en uranium du pays, a rapporté lundi la télévision d'Etat.

Cette technologie, développée et testée à l'usine No 404 de la China National Nuclear Corp (CNNC), située dans le Désert de Gobi, dans la province du Gansu, permet la réutilisation de comustible irradié et est capable de multiplier le taux d'utilisation des matériaux d'uranium utilisés dans les centrales nucléaires par 60.

« Avec cette nouvelle technologie, les réserves actuelles détectées d'uranium en Chine pourront être utilisées pendant 3 000 ans », a dit la Télévision Centrale de Chine (CCTV).

« D'ici là, nous avons besoin de retraiter le combustible nucléaire, c'est à dire extraire le combustible irradié des centrales et le combustible nucléaire nouvellement généré par le biais de processus chimiques, puis utiliser ces matériaux pour faire des éléments de combustible dont les centrales nucléaires ont besoin », a dit Wang Jian, Ingénieur en chef du retraitement pour le projet, dont les propos ont été cités par CCTV.

Sun Qin, directeur général de CNNC a ajouté que « la Chine est l'une des rares nations du monde qui possède la technologie du cycle des combustibles nucléaires ... et joue un rôle prédominant au niveau mondial ».

La Chine, en effet, comme la France, la Grande-Bretagne et la Russie, favorise le retraitement en tant que moyen de gestion du combustible nucléaire usagé, hautement radioactif, et comme source de matériaux fissiles pour les futurs approvisionnements en combustible nucléaire.

La Chine envisage un développement massif de son énergie nucléaire, dans le but de se libérer du charbon, le plus polluant des combustibles fossiles. Elle possède à l'heure actuelle 12 réacteurs opérationnels, d'une capacité totale de 10,15 gigawatts.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?