Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 11.03.2011 13h36
Il est difficile de prévoir un tremblement de terre, dit un académicien chinois

Les rapports entre le climat et un tremblement de terre ont besoin de preuves scientifiques et il est difficile de prévoir à juste titre un tremblement de terre, comme le climat.

Xu Jianmin, académicien de l'Académie d'Ingénierie de Chine et ancien ingénieur en chef du Centre de Météorologie par satellite de Chine, a fait ces remarques, quand il a été hote du Quotidien du Peuple en ligne pour un entretien, le 10 mars, à 19H.

M.Xu est député à l'Assemblée populaire nationale.

Son entretien en ligne portait sur le développement de satellites météorologiques de Chine.
Parlant des rapports internes entre le climat et un séisme, M.Xu a dit qu'il faut avoir des faits réels pour attester qu'il y a des rapports internes entre les deux phénomènes. Ensuite, il faut trouver une théorie physique pour attester leurs liens sur le plan physique. Ce sont les deux conditions indspensables pour attester des rapports entre le climat et un séisme.

Jusqu'à ce présent, il n'y a pas de preuve réelle qui puisse attester qu'on peut prévoir un séisme à travers la photo par satellite.

En fait, les prévisions sismiques et les prévisions météorologiques sont deux choses différentes. Les prévisions météorologiques peuvent se faire, en observant les couches de nuages par satellite ou par radar. Mais il est impossible de savoir ce qui se passe sous terre, sauf le forage de puits. L'Etat a besoin de continuer à soutenir la recherche scientifique sur les prévisions sismiques.

L'académicien a encore indiqué qu'on trouve une telle phrase sur le site Internet de l'Administration nationale aéronautique et spatiale des Etats-Unis ( National Aeronautics and Space Administration) : les prévisions sismiques sont impossibles. Mais des médias ont exagéré des rumeurs selon lesquelles le tremblement de terre à Tangshan en 1976 et d'autres séismes pouvaient être prévus et même avaient été prévus, mais niés ensuite par des sismologues. De telles assertions n'étaient pas conformes à la réalité. Les séismes sont vraiment très difficiles à prévoir, a -t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?