Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 17.03.2011 08h08
Chine : le Heilongjiang établit des stations de surveillance nucléaire suite au séisme au Japon

La province du Heilongjiang (nord-est) a ouvert quatre stations mobiles d'urgence le long de ses régions frontalières afin de surveiller les fuites radioactives provenant de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon, endommagée par le séisme.

Ces quatre stations mobiles ont été établies dans les régions frontalières avec la Russie de Dongning, Hulin, Raohe et Wusu.

Les autorités de la protection de l'environnement du Heilongjiang ont également une station de surveillance nucléaire permanente qui est en opération 24 heures sur 24 à Harbin, la capitale provinciale.

Ces cinq stations n'ont pas détecté de niveau anormal de substances radioactives selon un bilan établi mercredi à midi, a indiqué Xu Lijuan, directrice adjointe de la station de surveillance de la radiation du Heilongjiang.

Le ministère chinois de la Protection de l'environnement a ordonné à 12 provinces, municipalités et régions autonomes dans l'est du pays d'intensifier leurs efforts de surveillance.

Dans une circulaire publiée mardi soir, le ministère a appelé à une surveillance d'urgence plus fréquente de l'air, de l'eau de mer, des particules de poussière et de l'eau de pluie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois souligne l'importance de l'innovation technologique face à la compétition globale
Séisme/Japon : arrivée dans la zone sinistrée de l'équipe de sauvetage chinoise
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population