Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 21.03.2011 10h46
Le système GPS chinois indépendant devrait générer 60 milliards de Dollars US de revenus

Le système chinois mondial de navigation Beidou devrait générer des revenus de quelque 400 milliards de Yuans (60 milliards de Dollars US) d'ici 2020, alors que la Chine essaie de rivaliser avec la technologie étrangère GPS, a annoncé samedi un expert des technologies spatiales.

« D'ici 2015, le projet chinois Beidou génèrera une industrie d'une valeur située entre 150 et 200 millions de Yuans. En 2020, ces chiffres devraient atteindre 400 milliards », a annoncé aux médias Liu Jingnan, Président exécutif de la Conférence Chinoise de Navigation par Satellite.

D'après des articles publiés antérieurement, lors de la première partie de la période 2011-2015, de douze à quatorze satellites de navigation devraient être lancés pour offrir des services de navigation, d'heure et de textos en Asie et dans la Région Pacifique. D'ici 2020, c'est un système de navigation mondial comprenant plus de 30 satellites qui sera mis en place.

Jusqu'à présent, la Chine a déjà lancé sept satellites pour le système de positionnement Beidou.

Un peu plus tôt ce mois, Qi Faren, ancien ingénieur en chef des vaisseaux spatiaux Shenzhou, avait dit que le système Beidou, qui est un système de type GPS de conception chinoise, pourra être utilisé partout où le système américain GPS opère.

Le système pourra aussi jouer un rôle-clé dans la prévision des séismes, la définition plus précise des frontières et le guidage des conducteurs perdus, a dit M. Qi.

Les Etats-Unis sont actuellement le fournisseur majeur de services de navigation pour véhicules en Chine, qui sont utilisés dans 95% du marché de la navigation du pays.

D'après les experts, les performances du système Beidou dans la concurrence mondiale lors des dix prochaines années dépendra largement de trois aspects : les retours des utilisateurs, la construction globale des industries de base chinoises et le soutien de mesures gouvernementales.

La Chine a commencé la construction de son propre système de navigation par satellite en 2000 et a mis sur pied un système de navigation par satellite régional après avoir lancé trois satellites géostationnaires Beidou entre octobre 2000 et mai 2003. Beidou (北斗) est le nom chinois de la Grande Ourse.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le ministère du Commerce assure un approvisionnement suffisant en sel
La Chine alloue 35 milliards de yuans pour la construction de H.L.M.
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population