Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 23.03.2011 11h18
Des porcelets génétiquement modifiés, de l'espoir pour les greffes d'organes ?

Les scientifiques chinois espèrent que le premier groupe de porcelets clonés possèdera des organes qui pourront convenir à des transplantations sur des humains.

Ils espèrent voir ces cochons très spéciaux naître dans les six mois qui viennent.

« Les porcelets génétiquement modifiés pourraient donner de l'espoir aux personnes qui ont besoin d'une transplantation d'organes mais n'ont pas pu trouver un donneur », a dit Zhao Zijian, Directeur du Centre de Recherche sur les Maladies du Métabolisme à l'Université Médicale de Nanjing.

L'équipe de M. Zhao étudie les technologies de modification génétique depuis 1998, dans l'espoir d'arriver à remplacer chez le cochon les gènes qui causent le rejet des organes de cochon transplantés chez les humains, a dit M. Zhao, dont les propos ont été cités lundi par le Yangtze Evening Post de Nanjing.

« Tout comme les personnes qui ont un groupe sanguin différent ne peuvent supporter les transfusions d'autres personnes, les organes de cochon ont été rejetés par tous les récipients humains avant que je ne remplace une certaine molécule de sucre par un gène humain », a dit Dai Yifan, Directeur adjoint du Centre de recherches.

M. Dai a réussi à élever des cochons génétiquement modifiés susceptibles de servir à des transplantations dans un laboratoire de Revivicor Inc aux Etats-Unis et ramené des cellules en Chine au début de cette année, à partir desquels il projette de cloner des milliers de cochons.
La première portée naîtra dans cinq à six mois à Nanjing, capitale de la Province du Jiangsu. Ils passeront ensuite des expériences supplémentaires pour voir s'ils sont des donneurs convenables de coeurs, de reins et de foies.

Les scientifiques sont actuellement en train de « construire » des porcelets stériles qui seront « aussi propres qu'une salle d'opérations », a dit M. Dai. « L'environnement stérile voudra dire que les cochons n'auront pas le moindre virus susceptible de causer des maladies aux humains ».

Cependant, les chirurgiens spécialistes des transplantations ont exprimé leurs doutes sur ce projet.

« Nous ne savons pas grand chose sur les virus transportés par les cochons, aussi transplanter un organe de cochon dans un humain pourrait ajouter aux risques de maladies épidémiques animales touchant les humains », a ainsi dit Lu Shichun, expert de la transplantation de foie à l'Hôpital YouAn de Beijing.

Des organes de cochons génétiquement modifiés ont déjà été utilisés à titre d'essai aux Etats-Unis depuis 2002, où ils ont permis de maintenir en vie des singes pour une durée allant jusqu'à 400 jours. Ce genre de transplantations temporaires pourrait peut-être permettre de maintenir des patients humains en vie en attendant des organes humains pour une transplantation.

Ce sont des scientifiques de l'Académie Chinoise des Sciences Agricoles qui ont pour la première fois obtenu des porcs génétiquement modifiés en novembre 2010. Aucun essai clinique sur des humains n'a encore été pratiqué où que ce soit dans le monde.

Du fait d'un manque d'organes, seuls 10 000 personnes sur un million ayant des maladies rénales et 300 000 ayant des maladies de foie et qui sont en attente d'un organe sont sauvées chaque année, avait précisé auparavant Huang Jiefu, Vice-ministre de la santé.

Le groupe de recherche demandera la permission de procéder à des essais cliniques après la croissance des porcelets, a dit M. Dai.

Mais les scientifiques ont dit qu'ils ne savaient pas si le Gouvernement autoriserait ou non les essais de transplantation d'organes de porcs sur des humains.

Photo : un cochon génétiquement modifié obtenu par le Professeur Dai Yifan aux Etats-Unis en 2002 (couverture du magazine scientifique Nature Biotechnology).

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?