Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 30.03.2011 15h15
Les scientifiques chinois bien partis pour dominer le monde

La Chine vient de prendre la deuxième place mondiale en termes de nombre d'articles scientifiques publiés dans des revues internationales, et les scientifiques chinois sont sur la voie de prendre la première place aux Etats-Unis dans les prochaines années, d'après un rapport récemment publié.

La Chine a déjà détrôné le Royaume-Uni et elle est la deuxième principale source de publications de recherche, mais elle devrait dépasser les Etats-Unis avant 2020, à un moment ou à un autre, a annoncé le rapport de la Royal Sociéty, à Londres.

Si le Top 10 est toujours dominé par les grandes puissances occidentales, leur part d'articles de recherche publiés chute, y apprend-on.

Le Brésil et l'Inde sont des pays qui grimpent rapidement vers le sommet de la liste.

« Les Etats-Unis dominent le monde de la recherche, assurant 20% de la paternité des articles de recherche, dominant les classements mondiaux des universités, et investissant quelque 400 milliards de Dollars US par an dans la recherche publique et privée et dans le développement, a dit le rapport », qui a été publié lundi.

« Le Royaume-Uni, le Japon, l'Allemagne et la France détiennent aussi une position forte au classement mondial, produisant des publications de haute qualité et attirant les chercheurs grâce à leurs universités et leurs instituts de recherche de classe mondiale ».

La Chine était à la sixième place entre 1999 et 2003 (avec 4,4% du total), avant de bondir à la deuxième place avec 10,2% entre 2004 et 2008, dépassant plusieurs pays, dont le Japon, qui avaient été à la deuxième place.

Bien que les Etats-Unis soient restés à la première place, ils ont vu leur part se réduire, de 26,4% à 21,2%.

« La montée de la Chine au classement a été particulièrement frappante », a dit le rapport.

« La Chine a fortement augmenté ses investissements en recherche-développement, avec des dépenses qui ont augmenté de 20% par an depuis 1999, pour atteindre plus de 100 milliards de Dollars US par an aujourd'hui ».

Les investissements ont représenté 1,44% du PIB de la Chine en 2007.

« La Chine forme aussi un nombre considérable de diplômés en science et en ingénierie, avec 1,5 d'entreeux ayant quitté les universités en 2006 », a dit le rapport.

Les résultats de la Royal Society ont été publiés dans un rapport intitulé « Savoir, Réseaux et Nations : Collaboration scientifique mondiale au 21e Siècle ».

Dans un développement lié, le nombre de demandes domestiques pour les brevets d'invention en Chine ont augmenté de 27,9% en 2010, comparé à 2009, a dit mardi un haut responsable des brevets.

Le pays a reçu plus de 391 000 demandes de brevets d'inventions en 2010, le deuxième plus grand chiffre du monde, a dit He Hua, Directeur adjoint du Bureau d4Etat de la Propriété Intellectuelle.

Et les demandeurs chinois ont également soumis 36 000 demandes de brevets à l'étranger entre 2006 et 2010 –selon le Traité de Coopération en matière de Brevets- se classant au quatrième rang mondial, a t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?