Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 07.04.2011 15h42
Une superficie presque équivalente à la ville de Tokyo a sombré après le séisme

Selon des articles des médias japonais, le puissant séisme survenu le 11 mars a fait disparaître dans la mer une grande surface de terre dans le nord-est du Japon, d'une superficie équivalente à la moitié de Tokyo.

« Le Japon devrait être plus étroit. En raison de cette grande surface de terre disparue sous la mer, les cartes doivent être modifiées », selon un article de l'Asahi Shimbun. Dans le district de Miyagi-ken, l'épicentre du séisme, les usines et les ports ont disparu, il ne reste que de l'eau de mer.

Selon le gouvernement local, après le séisme et le tsunami, la surface du port a baissé, jusqu'à 75 cm dans certains endroits.

Une enquête a montré que le séisme de magnitude 9.0 et le tsunami ont fait disparaitre une superficie de 443 km² de terre dans le nord-est du Japon, équivalant à plus de 70% de la superficie de la capitale japonaise.

Le fond océanique bouge lorsque la terre tombe. Selon les gardes-côtes japonais, le fond océanique au large des eaux de Miyagi-ken a bougé de 24 mètres vers le sud-est après le séisme et le fond s'est également élevé de trois mètres. Selon eux, ce sera le plus grand mouvement de la croûte terrestre provoquée par un séisme enregistré dans l'histoire du Japon.

En même temps, l'archipel a bougé vers le sud-est en raison du séisme.

[1] [2] [3] [4]




Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La population chinoise a atteint 1,3397 milliard d'habitants en 2010 (recensement)
Wu Bangguo appelle à renforcer les relations avec le parlement français
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde