Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 18.04.2011 16h16
Il y a 1,27 million d'étudiants chinois à l'étranger

La Chine est le pays qui compte le plus grand nombre d'étudiants à l'étranger dans le monde, avec un chiffre record de 1,27 million d'étudiants à la fin 2010, d'après les dernières statistiques du Ministère de l'Education.

Quelque 285 000 d'entre eux étaient des nouveaux étudiants qui ont commencé leurs études à l'étranger l'année dernière, en hausse de 24% par rapport à 2009, a précisé le Ministère.

Les étudiants autonomes financièrement forment désormais le plus grand groupe de ceux qui étudient à l'étranger, et parmi les plus de cent pays qu'ils ont choisi, plus de 90% ont choisi un des pays du Top 10, à savoir les Etats-Unis, l'Australie, le Japon, le Royaume-Uni, la Corée du Sud, le Canada, Singapour, la France, l'Allemagne et la Russie.

Des dizaines de lycées et universités américains ont connu une forte augmentation des demandes d'inscription d'étudiants chinois.

Par exemple, au Lycée Grinnell de l'Etat de l'Iowa, près d'un candidat sur dix prévu pour la rentrée de 2011 vient de Chine, avait rapporté un peu plus tôt cette année le New York Times.

Zhao Ziyi, étudiante dans un lycée de Nanjing, capitale de la Province du Jiangsu, se prépare elle pour une audition cinématographique, quand bien même elle n'a jamais étudié le jeu d'acteur.

« Ce sera une partie spéciale de ma candidature pour étudier aux Etats-Unis l'année prochaine », a t-elle dit.

« Je voudrais étudier à New York, mais je n'ai étudié qu'un peu la peinture jusqu'ici. Je vais devoir leur montrer plus de talent », a t-elle dit.

Ses parents ont fait jouer leurs relations personnelles pour lui décrocher cette audition.

Melle Zhao étudie à présent dans un lycée international, et toutes ses camarades de classe se préparent à étudier à l'étranger après obtention de leur diplôme.

Pour les universités, évaluer le niveau de maîtrise de l'anglais des candidats est un véritable défi, car il est fréquent que leurs parents recourent aux services de spécialistes pour écrire leurs essais de candidature, disent les experts.

« Du fait d'un plus grand nombre d'opportunités d'éducation supérieure disponibles à l'étranger, un nombre croissant de jeunes étudiants chinois partent à l'étranger pour éviter d'avoir à passer le très difficile examen national d'entrée à l'université », a dit au China Daily Li Jing, qui rédige des candidatures pour une agence d'études à l'étranger de Beijing.

« L'économie de la Chine étant en pleine croissance, davantage de familles de la classe moyenne ont les moyens d'envoyer leurs enfants étudier à l'étranger », a dit dimanche au China Daily Wang Qiang, un habitant de Beijing qui envisage d'envoyer son fils étudier en Australie.

« Une expérience d'études à l'étranger, même courte, pourrait donner à mon fils davantage de meilleures opportunités d'emploi dans l'avenir », a t-il dit.

Car au lieu des rester à l'étranger après avoir fini leurs études, de plus en plus d'étudiants chinois choisissent de revenir après l'obtention de leur diplôme.

La pénurie de professionnels de haut niveau constitue également un défi pour les gouvernements locaux, et un nombre croissant de provinces et de villes de Chine ont, ces dernières années, conçu des paquets d'avantages locaux pour attirer des talents venus de l'étranger.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Commémoration du premier anniversaire du séisme de Yushu
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident