Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 15.06.2011 13h18
L'avion expérimental solaire enfin atterri à Paris
L'avion solaire HB-SIA, piloté par André Borschberg, a atterri mardi soir à l'aéroport du Bourget à Paris, capitale française, vers 21H15 heure locale (19H15 GMT), au terme d'un vol de 16 heures 05 minutes.

L'avion solaire HB-SIA, piloté par André Borschberg, a atterri mardi soir à l'aéroport du Bourget à Paris, capitale française, vers 21H15 heure locale (19H15 GMT), au terme d'un vol de 16 heures 05 minutes, a-t-on appris du blog de Solarimpulse.

Approche parfaite, majestueuse et silencieuse, le HB-SIA a touché le sol en douceur, et lentement roulé en ralentissant progressivement jusqu'à ce que les membres de l'équipe à terre n'attrapent les extrémités de ses ailes, à la main, pour éviter qu'il ne se couche sur le flanc, une manoeuvre entraînée à de nombreuses reprises à Payerne, ou le HB-SIA est basé.

Fatigué mais en pleine forme, le pilote André Borschberg s'est péniblement extrait de l'étroit cockpit en étirant ses membres engourdis avant de raconter à tous les micros tendus vers lui à quel point il était content d'atterrir à l'aéroport du Bourget au terme d'un vol serein et splendide, d'autant plus que celui-ci fait suite à une tentative avortée samedi passé, quand il avait rebroussé chemin peu après la frontière française en raison d'une mauvaise météo et de difficultés techniques.

Bertrand Piccard, le président et co-fondateur de Solar Impulse, a tenu à rappeler que cela fait 102 ans que le Salon du Bourget présente des prototypes révolutionnaires au public, et qu'aujourd'hui, c'est une grande satisfaction pour Solar Impulse d'y être accueilli en tant qu'invité spécial, c'est un magnifique symbole pour une aviation qui doit impérativement s'orienter vers des solutions moins polluantes.

La distance qui sépare l'aéroport de Zaventem (Bruxelles) de celui de Paris Le Bourget est de 293 km. Une distance relativement courte, que le HB-SIA a franchi en quelques heures, or, André Borschberg a par la suite dû patienter jusqu'à 21h00 en raison notamment du trafic aérien et de la météo. Il l'a fait sereinement, slalomant entre les formations nuageuses avant de mettre enfin le cap sur la piste no 21.

C'est désormais un nouveau chapitre qui s'ouvre, celui du Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace de Paris-Le Bourget, où Solar Impulse sera présenté aux côtés des géants mondiaux de l'aviation, Solar Impulse est le premier avion sans carburant de l'histoire capable de voler de jour comme de nuit, et le symbole d'une ère nouvelle, annonce le blog de Solarimpulse.


[1] [2] [3] [4] [5]

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les présidents chinois et kazakh s'entretiennent du partenariat stratégique bilatéral
Des personnels de train embarquent pour des essais du TGV Beijing-Shanghai
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?