Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 04.07.2011 13h34
L'Université de Hong Kong attire les étudiants du Continent

Cette année, l'Université de Hong Kong a réussi à attirer onze étudiants venant du Continent et ayant obtenu les meilleures notes à l'examen d'entrée à l'université, soit près du double de 2010.

Les offres de l'Université ne donnent désormais plus la priorité aux étudiants venant de villes de premier plan comme Beijing ou Shanghai, mais elles couvrent aussi les régions centrales et occidentales du Continent, a annoncé samedi l'Université de Hong Kong.

Pour la première fois, l'Université a en effet ouvert son plan d'admission aux étudiants venant des régions autonomes de Mongolie Intérieure, du Tibet, du Ningxia et du Xinjiang, ainsi qu'aux provinces du Qinghai et du Gansu.

Plus de 165 étudiants de lycée de ces zones se sont portés candidats à l'entrée à l'Université de Hong Kong cette année.

L'université a déjà reçu des demandes d'admission de la part d'étudiants ayant obtenu les meilleures notes des provinces du Guangdong, de l'Anhui et du Yunnan, et de la Région Autonome du Tibet.

Les nouveaux étudiants de l'université comprendront aussi trois étudiants ayant obtenu les notes les plus élevées en arts libéraux de Beijing, et quatre étudiants ayant obtenu les meilleures notes en arts libéraux et en sciences de Shanghai et de la Province du Hunan.

L'Université de Hong Kong a commencé à admettre des étudiants du Continent en 2000, et elle n'a cessé d'étendre le programme depuis ces dernières années.

Elle a reçu 10 362 candidatures d'étudiants du Continent, soit une augmentation de 14,8% par rapport aux chiffres de l'année dernière.

Cependant, seuls 300 étudiants du Continent seront en mesure d'étudier à l'Université de Hong Kong, ce qui veut dire qu'il n'y aura qu'un seul heureux élu pour 34 candidats en 2011.

Le nombre de candidats de Beijing, Shanghai et Guangzhou ont tous augmenté de plus de 1 000 cette année.

« L'économie et les finances ne sont plus désormais les seuls choix importants les plus populaires chez les étudiants du Continent », a dit au Beijing Morning Post le responsable chargé des affaires du Continent pour l'Université de Hong Kong.

Par exemple, deux des étudiants ayant obtenu les meilleures notes en arts libéraux à Beijing ont ainsi choisi d'étudier les médias et les sciences sociales. Et un autre a préféré s'orienter vers une double licence en gestion d'affaires et en droit.

« Liang Qian, qui a choisi les sciences sociales, m'impressionne, et je pense qu'elle a de bonnes idées et un esprit indépendant », a dit ce responsable.

L'Université de Hong Kong offre des bourses à trente étudiants du Continent, pouvant se monter jusqu'à 160 000 Dollars US (20 560 Dollars US) par an.

Elle a également offert une place à Liang Siqi, qui a obtenu les notes les plus élevées en sciences à Beijing.

Il aura à choisir entre la Peking University, l'Université de Hong Kong et l'Université des Sciences et Technologies de Hong Kong, a dit un article du Beijing Morning Post publié dimanche.

« Bien que les frais de scolarité soient passés de de 5 000 Dollars HK à 20 000 Dollars HK cette année, cela reste encore meilleur marché qu'aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne », a dit Wang Ling, une habitante de Beijing âgé de 45 ans.

« Le style d'éducation à l'occidentale à Hong Kong pourrait se révéler être un meilleur investissement pour mon fils quand il se lancera dans la recherche d'un emploi dans l'avenir », a t-elle dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Départ des deux premiers trains commerciaux à grande vitesse sur la ligne Beijing-Shanghai
Les dirigeants chinois assistent au gala de commémoration du 90e anniversaire du PCC
Quel est le mode de démocratie promu par le Partie communiste chinois ?
Une nouvelle ère dans les relations Chine-Europe
Le FMI doit maintenant passer de la parole aux actes