Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 11.07.2011 16h37
Technologies 4G : China Mobile affiche ses ambitions

China Mobile, le plus grand opérateur de téléphonie mobile de Chine, est en train de prendre des mesures ambitieuses pour faire la promotion la « quatrième génération », ou technologies mobiles 4G, d'après le directeur général de son institut de recherche.

« Vous devez être un leader, pas quelqu'un qui suit ... le timing, c'est tout », a dit Huang Xiaoqing, Directeur général de l'Institut de Recherche China Mobile, lors d'une entretien avec Xinhua.

Avec plus de 600 millions d'abonnés, le géant de la téléphonie mobile, qui est coté tant à Hong Kong qu'à New York, fait tous ses efforts pour que le standard de conception chinoise 4G, connu sous le nom de TD-LTE, ou « Time Division-Long Term Evolution », soit un standard accepté au niveau mondial.

Cette technologie devrait permettre d'offrir des services mobiles à haut débit pour faire face à la demande future en communication de données, qui va exploser et que le réseau actuel 3G est incapable de fournir, a dit M. Huang.

« La demande pour des communications mobiles, et en particulier l'internet mobile, est en croissance rapide, totalement au delà de nos attentes et de nos prévisions », a t-il dit.

Le réseau TD-LTE devrait être « dix fois moins cher et dix fois plus performant que le service 3G actuel », a t-il ajouté.

La version améliorée de la TD-LTE, ou TD-LTE-Advanced, fait à présent partie des trois standards 4G internationaux acceptés par l'Union Internationale des Communications. Les deux autres sont le LTE FDD et le WiMAX, dominés respectivement par l'Europe et les Etats-Unis.

A l'heure actuelle, l'entreprise a organisé des essais de TD-LTE sur une large échelle dans six villes chinoises et mis sur pied un réseau de démonstration à Beijing. Elle a aussi développé un réseau TD-LTE mobile à Taiwan avec l'opérateur de téléphonie mobile local Far EasTone Telecommunications pour des essais.

D'après M. Huang, les opérateurs du monde entier sont à la recherche d'un standard mondial unique et unifié et penchent pour l'acceptation du standard LTE.

China Mobile a rejoint sept autres opérateurs pour constituer la Global TD-LTE Initiative (GTI) lors du Congrès Mondial de la Téléphonie Mobile à Barcelone en février, a t-il dit.

La GTI compte à présent 22 membres, dont des géants des télécommunications comme les Anglais de Vodafone, les Japonais de Softbank, et Axiata d'Europe de l'Est. A l'heure actuelle, les essais de réseau de TD-LTE ont été mis en oeuvre dans 29 pays.

Goldman Sachs est également optimiste au sujet de l'avenir de la TD-LTE. Dans un rapport publié fin juin, la banque d'investissement a dit que la TD-LTE était en train de devenir la solution mondiale au problème de spectre impair, du fait de son inter-opérabilité 3G, de sa grande capacité de données et du poids du système LTE FDD.

Le rapport s'attend à voir China Mobile, Bharti (Inde) et Softbank lancer des services TD-LTE fin 2012 ou en 2013, qui couvriraient près de 2,7 milliards de personnes, ou 39% de la population mondiale, dans les trois pays.

La Chine est en pointe dans la promotion du standard TD-LTE au niveau mondial ; par conséquent, les tests sur le réseau sont totalement ouverts, a dit Cao Shumin, Vice-directeur de l'Institution de Recherche en Télécommunications, qui dépend du Ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'Information (MITI).

Le site de tests de l'institution du MITI a rassemblé non seulement des fabricants chinois de téléphones mobiles, mais aussi des géants internationaux comme Motorola, Ericsson et Nokia Siemens Networks.

Le réseau LTE FDD, qui est soutenu par les opérateurs européens, est considéré comme un concurrent redoutable pour la TD-LTE. Mais comme les deux technologies sont basées sur le même système LTE, ils sont en mesure de partager les résultats en matière de recherche-développement et les abonnés au niveau mondial, a dit M. Cao.

L'entreprise place aussi beaucoup d'espoirs dans la technologie 4G pour récupérer ses abonnés haut de gamme qu'elle a perdus au profit de China Unicom et China Telecom dans le secteur de la 3G.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine reconnaît l'indépendance du Sud-Soudan
La Chine mettra en place son système de médecins généralistes avant 2020
China Mobile accentue la pression sur Unicom
Les compagnies aériennes prêtes à affronter la menace du train à grande vitesse
Comment résoudre le problème de la Mer de Chine Méridionale