frenchChine|Economie|International|Afrique|Culture|Vie Sociale|Sport|Sci-Edu|Tourisme|Environnement

Google censure la presse belge

18.07.2011 11h03     Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Les sites de journaux belges ont disparu ces derniers de l'écran radar du moteur de recherche Google, appliquant ainsi le jugement de la Cour de Bruxelles qui l'a condamné pour "contrefaçon" à propos de son moteur de recherche google.be, qui a cessé de référencer les sites de ces journaux sur son moteur de recherche principal, a constaté l'AFP.

Le Soir, La Libre Belgique, La Dernière Heure, Sudpresse, et l'Avenir ne sont donc plus référencés sur Google. Nous parlons aussi ici du moteur de recherche, et non de Google Actualités uniquement.

Les éditeurs de journaux belges en avaient assez de voir Google Actualités Belgique « piller leurs contenus ». Depuis plus de cinq ans déjà, ils n'apprécient pas de voir des extraits de leurs articles publiés sur Google Actualités. Si ce service leur apporte bien des visiteurs, certains y voient une sorte de parasitage, jugeant que les internautes se contentent du résumé et restent donc sur Google Actualités, au lieu de les visiter.

Christine Lopez