Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 25.07.2011 16h36
La hausse des frais de scolarité aux Etats Unis ne dissuade pas les étudiants chinois

Un nombre considérable d'universités américaines sont sur le point d'augmenter leurs frais de scolarité pour le prochain semestre d'automne. Cependant, cette hausse n'a pas refroidi l'enthousiasme des étudiants chinois souhaitant étudier à l'étranger. Bien au contraire, le désir de suivre des études aux Etats-Unis s'est intensifié d'une année sur l'autre.

Le nombre des étudiants chinois étudiant aux Etats-Unis a augmenté de 98 000 environ en 2009 à 127 628 en 2010, soit une hausse de 30%. Pour la première fois, le nombre des étudiants chinois aux Etats-Unis dépasse celui des étudiants indiens et est à présent le plus gros groupe d'étudiants internationaux, d'après des statistiques du rapport annuel Portes Ouvertes publié par l'Institut de l'Education Internationale du Département d'Etat américain.

Les étudiants chinois représentent 18,5% des étudiants étrangers dans les universités américaines à présent, d'après le rapport.

Les conséquences de la crise financière et la contraction fiscale ont fait que beaucoup d'universités américaines vont être confrontées aux plus sévères coupes budgétaires de l'histoire de l'éducation supérieure américaine. Du fait que de nombreux Etats font face à de sévères difficultés économiques, il y aura inévitablement des hausses significatives des frais de scolarité.

« J'ai vu un article dans le journal de notre campus selon lequel les frais pour le prochain trimestre devraient probablement augmenter de 32% », a dit Liu Yuyang, un étudiant chinois de l'Université de Californie à Los Angeles.

« Les frais de scolarité sont déjà de près de 13 000 Dollars US par trimestre, ce qui est déjà très élevé pour une université publique ».

La situation est un cauchemar pour beaucoup de familles américaines. Plus de deux-tiers des étudiants à revenus faibles ou moyens préparant une licence ont accompli leurs études avec une dette de prêt fédérale, d'après des chiffres du Département d'Éducation des Etats-Unis.


[1] [2]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La "force de dissuasion de l'Internet" est un jeu dangereux
La Chine s'engage à renforcer la coopération avec le Cameroun
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux