Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 14.11.2011 10h45
La Chine met en place l'organe de gestion pour son module laboratoire spatial

La Chine a mis sur pied un comité chargé de la gestion de Tiangong-1, le premier module laboratoire spatial du pays.

Le comité sera chargé de la planification des opérations, de l'évaluation technique et du contrôle de vol du module laboratoire, après le retour sur terre du vaisseau inhabité Shenzhou-8, a annoncé le site Internet du programme spatial habité.

Le module laboratoire Tiangong-1 a été lancé le 29 septembre et s'est arrimé à Shenzhou-8 le 3 novembre. Il s'agissait du premier arrimage spatial du pays. Le deuxième arrimage entre Tiangong-1 et Shenzhou-8 est prévu le 14 novembre.

Les responsables du programme spatial habité ont indiqué que Tiangong-1 participerait à deux missions d'arrimage supplémentaires avec deux autres vaisseaux Shenzhou, dont au moins un sera habité.

Le module Tiangong-1 de 8,5 tonnes est le premier laboratoire spatial construit par la Chine, et le comité sera également le premier du pays à être chargé de la gestion d'un module spatial à longue durée d'exploitation.

Le comité des opérations de Tiangong-1 présage l'entrée dans une nouvelle ère de missions longues pour le programme spatial habité de la Chine, a indiqué Niu Hongguang, directeur du comité, sur le site Internet www.cmse.gov.cn.

Les tâches du comité comprendront la gestion du laboratoire spatial, les préparatifs de futurs tests d'arrimage et l'acquisition d'expériences pour la construction d'une future station spatiale, a ajouté M. Niu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre des représentants d'entreprises américains
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?
De la Chine à l'Europe, ou d'un 11 novembre à l'autre
Qui peut sauver l'Europe ?