Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 16.11.2011 14h04
Le vaisseau spatial Shenzhou-8 reviendra sur Terre demain

L'ensemble Shenzhou-8 et Tiangong-1 a réussi à ajuster sa posture de vol mardi vers 17 heures après le deuxième amarrage. Ce qui marque un pas pour le retrait et le retour du vaisseau spatial Shenzhou-8 vers la Terre. En même temps, le module laboratoire spatial Tiangong-1 restera tout seul dans l'espace pour attendre un amarrage avec Shenzhou-9 puis Shenzhou-10, qui devraient lancés l'année prochaine, a-t-on appris du centre de contrôle de vol aérospatial de Beijing.

Shenzhou-8 devrait s'atterrir dans une région de la Mongolie intérieure. Le bureau de météorologie surveille de près le changement des conditions météorologiques et a effectué une manoeuvre. Selon le bureau, une vague de froid va frapper cette région du 16 au 18 novembre, les experts jugent que les conditions météorologiques ne seront pas très idéales, mais répondent aux exigences fondamentales de l'atterrissage du vaisseau.

Mardi à 12h04, Shenzhou-8 et Tiangong-1 ont effectué leur deuxième maintien en l'orbite. Sous le contrôle du centre de Beijing, deux moteurs de Tiangong ont été mis en marche, qui poussent l'ensemble de deux véhicules pour rentrer dans l'orbite prévue dans un laps de temps de 15 secondes.

L'expert aérospatial du centre de Beijing, Tang Ge a affirmé que le deuxième maintien en orbite était destiné à faire des préparatifs pour le retour du Shenzhou sur Terre.

Après sa séparation avec Tiangong-1, Shenzhou devrait effectuer un autre changement d'orbite pour assurer un atterrissage précis.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
A la réunion de l'APEC, le président chinois appelle à un changement de modèle de croissance (PAPIER GENERAL)
Nouvelles principales du 14 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?