Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 08.12.2011 16h30
La Chine va renforcer ses capacités de production d'énergie nucléaire

La Chine va faire de l'énergie nucléaire la clé de voûte de son système de production d'énergie dans les dix à vingt ans qui viennent, a annoncé mardi un haut responsable.

A cet effet, le pays augmentera sa capacité de production d'énergie de 2 milliards de kilowatts (kW) durant cette période, avec pas moins de 300 millions de kW provenant de l'énergie nucléaire, a dit Shi Lishan, Directeur adjoint du département des énergies nouvelles et renouvelables de l'Administration Nationale de l'Energie, lors du Sommet sur le Développement Chinois du 21e Siècle pauvre en Carbone, qui s'est tenu à Beijing mardi.

Il a annoncé que les énergies renouvelables représenteront une grande proportion de l'énergie consommée durant la période du 12e Plan Quinquennal (2011-2015).

La Chine posède actuellement 40 millions de kW de capacité de production nucléaire, et d'après un expert de l'industrie, elle devra en ajouter 26 millions de plus par an pour atteindre son objectif. Pour atteindre cet objectif, le pays sera contraint de dépenser quelque 800 milliards de Yuans (125 milliards de Dollars US) par an lors des dix à vingt années qui viennent.

Cet expert, qui a souhaité rester anonyme, a dit que la Chine est en train de développer une technologie nucléaire de troisième génération qui permettra de rendre les centrales nucléaires plus sûres et d'augmenter leurs capacités de production d'énergie.

« Si la Chine dépense plus dans la recherche et le développement pour la fabrication d'équipements de production d'énergie nucléaire, le coût élevé des centrales nucléaires baissera, entre 15 000 et 20 000 Yuans le kW », dit-il, ajoutant que « cela apportera une grande contribution à l'industrie ».

De son côté, Xie Zhenhua, Vice-directeur de la Commission Nationale du Développement et de la Réforme, a dit le 22 novembre dernier que la Chine ne déviera pas de son objectif, dépendre davantage de l'énergie nucléaire.

D'après le Shanghai Securities News, Zhang Guobao, ancien directeur de l'Administration Nationale de l'Energie à la Commission a dit que la Chine va probablement reprendre la construction de nouvelles centrales à compter de mars prochain. Il a ajouté que la Chine va devenir le plus grand marché de l'énergie nucléaire au monde. Cette déclaration est la première faite par un haut responsable chinois donnant un calendrier de construction de centrales depuis que la Chine a suspendu l'approbation de ce genre de projets en réponse à l'accident nucléaire à la centrale nucléaire de Daiichi à Fukushima au Japon, provoquée par le tremblement de terre et le tsunami massifs du mois de mars dernier.

Avec l'augmentation de la consommation d'énergie en Chine, le pays ne peut se permettre d'arrêter le développement de l'énergie nucléaire, a dit M. Zhang. Il a ajouté qu'entre-temps, la Chine a fixé un objectif de 15% de son électricité obtenue à partir de combustibles non fossiles d'ici 2020.

Rappelons que le 16 mars dernier, le Conseil des Affaires de l'Etat avait annoncé qu'il suspendait les approbations de construction de centrales nucléaires et ordonné des inspections de sécurité de toutes les centrales existantes.

Le 15 avril suivant, un groupe d'inspection nationale, compose de l'Administration Nationale de l'Energie, de l'Administration Nationale de la Sécurité Nucléaire et de l'Administration Chinoise des Séismes, a commencé une tournée de contrôle de sécurité des centrales nucléaires en service et en construction.
M. Shi a ajouté que les capacités de production de la Chine atteindront 1,05 milliard de kW d'ici la fin de cette année.

Il a enfin ajouté que l'alimentation en énergie du pays ne sera pas stable à moins que des mesures destinées à favoriser l'efficacité énergétique ne soient prises.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Liu Yunshan s'engage à développer la coopération amicale avec le Parti communiste français
Nouvelles principales du 8 décembre
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan
Après Durban, on ne peut s'attendre qu'à avoir plus chaud encore...