Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 27.12.2011 16h33
Beijing ouvre sa première bibliothèque humaine

Li Xingning rêvait d'être bibliothécaire depuis son enfance. Ce Noël, son rêve s'est réalisé, la seule différence étant que les livres sont ici de vraies personnes.

Samedi soir, Beijing a ouvert la première bibliothèque humaine, avec des dizaines de lecteurs et six « livres vivants » qui échangent leurs vies et leurs idées.

Les livres d'une bibliothèque humaine sont de vraies personnes qui s'offrent aux lecteurs en utilisant un discours direct. Les lecteurs ne peuvent pas sortir un livre vivant de la bibliothèque.

« Ici, nous apprenons à connaître des personnes qui ont des expériences intéressantes à partager et nous comprenons également qui ils sont et pourquoi ils vivent d'une certaine façon », a déclaré Li Xingning, directrice de la bibliothèque humaine.

L'architecte de 28 ans espérait que sa bibliothèque servirait de plateforme interactive pour promouvoir la compréhension entre des personnes qui n'ont, autrement pas, l'occasion de se rencontrer et de se parler.

« Pensez à un chanteur de rue sur lequel vous vous êtes toujours interrogé ou à un avocat en protection animale que vous n'avez jamais rencontré. Ici, vous pouvez emprunter ces livres vivants et discuter avec eux », explique-t-elle.

Le concept de bibliothèque humaine est arrivé du Danemark en 2000 et, depuis, l'idée s'est répandue dans plus de 45 pays. En Chine, ces bibliothèques ont vu le jour à Shanghai et à Guangzhou. L'initiative tend à s'attaquer aux préjugés et à promouvoir la tolérance et la compréhension grâce au dialogue.

Un livre vivant est une personne qui a choisi de représenter un certain groupe.

Dans une bibliothèque de 120 m2, Li et ses collègues ont peint des étagères délicates et exquises chargées de livres. Yu Shi, un des « livres vivants » bénévoles depuis six ans, jouait de la guitare en chantant Imagine de John Lennon.

« Si plus de gens étaient prêts à partager leurs histoires, il y aurait moins de malentendus », explique Yu, 24 ans.

Yu a vécu une vie de vagabond pendant neuf mois, voyageant avec peu d'argent et une guitare de la province du Yunnan, au sud-ouest de la Chine, jusqu'à Beijing.

Il gagnait sa vie en chantant dans la rue et a vendu les cartes postales des photos qu'il avait prises pendant son voyage. Certaines de ses cartes postales, sur lesquelles il avait écrit quelques lignes en prose, ont été accrochées à un des murs de la bibliothèque.

Vivant de peu, il se porta néanmoins volontaire pour enseigner la musique dans une école de village du Yunnan pendant un mois.

Avant ce voyage, il était technicien dans une société d'informatique ; une vie « trop stable et immuable pour que je veuille la continuer ».

« J'ai partagé mes histoires, non pas pour encourager les autres à quitter leur emploi comme je l'avais fait », a déclaré Yu. « Je veux juste leur dire qu'en dehors de notre zone de confort on peut trouver dans la vie une forme de beauté que nous n'avions jamais imaginé auparavant. »

Au cours de son voyage, il s'est lié d'amitié avec une personne qui s'est révélée être une millionnaire, propriétaire d'une grande entreprise.

« Elle m'a dit envier ma liberté », a déclaré Yu. « Être envié par un millionnaire est un sentiment exceptionnel. »

En dehors de Yu, une femme au foyer qui participe à des œuvres de bienfaisance, un chanteur folk, un architecte qui étudie l'architecture tibétaine et un bisexuel partagent aussi leurs expériences.

Selon Li Xingning, les « livres vivants » ont été choisis parce qu'ils poursuivaient leurs rêves.

Tous les jours, au moins un des livres humains est disponible à la bibliothèque, précise-t-elle.

La bibliothèque possède également une version en ligne, afin de permettre aux personnes ne résidant pas à Beijing de partager ces histoires.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Rencontre entre le président chinois et le PM japonais sur le renforcement des relations bilatérales
Nouvelles principales du 26 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis