Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 21.02.2012 08h58
Chine : le système du microblogging va requérir l'identité véritable

A partir du 16 mars, Weibo, un site de réseau social chinois équivalent à Twitter, va requérir des utilisateurs qu'ils déclinent leur véritable identité pour poster ou transférer des microblogs. La mesure suscite un débat public sur la sécurité des données personnelles postées sur l'internet. CCTV s'est intéressée au nouveau système et comment il pourrait affecter la vie des internautes.

Qu'elle soit en train de travailler, de se détendre ou même de cuisiner, Mademoiselle Huang est toujours liée à son microblog pour rester en contact avec ses amis. Mais à partir du 16 mars, elle ne pourra peut-être plus poster, reposter ou faire un commentaire quelconque sur le système microblog Weibo, parce qu’elle devra décliner sa véritable identité.

Mademoiselle Huang

Utilisatrice de WEIBO

"Tout au début, je ne m'étais pas enregistrée sous mon vrai nom parce que je voulais seulement l'utiliser pour communiquer avec mes amis. Je crois que c'est une question personnelle et je ne voulais pas la rendre publique."

Comme mademoiselle Huang, les nombreux utilisateurs de Weibo devront entrer leurs données personnelles ou leur numéro de téléphone dans l'administrateur du système. Mais ils pourront toujours continuer à utiliser leurs pseudonymes sur le site.

Selon une étude sur le site web, plus de 50% des utilisateurs disent qu'ils continueront à utiliser Weibo après l'entrée en vigueur du nouveau système, 25% qu'ils ne l'utiliseront pas et 20% qu'ils vont attendre.

Professeur Shi Anbin

Université Tsinghua

"Dans la situation actuelle en Chine, je serais très prudent en appliquant un tel système. Jusqu'à présent, Weibo semble être le moyen unique et le plus efficace pour échanger des informations et autres opinions, en particulier au niveau populaire de la société."

Les experts disent que les nouvelles règles aideront à assainir l'environnement de l'Internet puisque de fausses informations circulent souvent à travers les microblogs.

Sino Weibo, qui gère les sites de microbloggings les plus populaires de Chine, a mis en place une équipe "contrôle des rumeurs" qui travaille 24 heures sur 24 pour surveiller les posts de Weibo et retirer les fausses informations. Mais beaucoup continuent de s'inquiéter de la sécurité de l'information privée.

Professeur Shi Anbin

Université Tsinghua

"Si le système du vrai nom devait réussir en Chine, il exigerait la coopération à la fois des utilisateurs en ligne, des opérateurs et des administrateurs. Je dirais que le professionnalisme serait la chose la plus importante ici."

En clair, cette nouvelle politique soulève de grandes préoccupations parmi les utilisateurs de Weibo et il est temps pour eux de faire un choix.

Mademoiselle Huang

Utilisatrice de WEIBO

"Je pense que si en mars je suis obligée de réenregistrer mon compte Weibo à mon vrai nom, donner des informations sur mon identité et aussi mon numéro de portable, je ne l'utiliserai peut-être plus..."

Pour miss Huang, il pourrait être facile de rester calme concernant Weibo, mais pour des millions d'autres et pour les opérateurs du site web, un grand défi est aux portes.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 20 février
Sélection du Renminribao du 20 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?