Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 21.05.2012 10h35
La Peking University et Tsinghua en tête des dons des diplômés
Des diplômés jettent leur faluche en l'air pour célébrer l'obtention de leur diplôme, à la porte ouest de la Peking University, l'an dernier. Ren Zhenglai / Xinhua

Plus de 30 % des anciens élèves de Tsinghua ont donné de l'argent à leur alma mater lors de l'année scolaire 2010-2011, le taux de dons le plus élevé de toute les universités chinoises, selon les données 2012 de cuaa.net, un site web indépendant consacré aux anciens élèves des universités.

En termes de montant total de dons au cours des 20 dernières années, le rapport a également montré que la Peking University, qui a reçu 1,2 milliards de Yuans, figure au premier rang, tandis que Tsinghua se retrouve au deuxième rang avec près de 1,1 milliard de Yuans.

Les dons des anciens élèves ne sont pas seulement nécessaires pour financer des projets, mais ils sont également considérés comme un critère important de la qualité d'une université. US News & World Report, un magazine américain qui publie un classement annuel des universités américaines, fait des dons un critère important pour le classement d'un établissement. Selon le magazine, le «pourcentage de diplômés qui donnent sert de d'indice général pour le degré de satisfaction des étudiants envers leur établissement".

Lei Xiangping, un diplômé de l'Université Fudan, a fait don de 100 Yuans à l'association des anciens élèves l'année dernière.

« Bien que je n'aie pas donné beaucoup, mon don est basé sur mes revenus », a déclaré ce jeune diplômé. « Pour moi, c'est le geste qui compte ».
Originaire de la province du Hunan, Lei travaille à Beijing et participe fréquemment aux activités des anciens. « J'aime jouer au basket, et l'association des anciens nous fournit un terrain de basket, c'est génial ».

Alors que certains ne peuvent se permettre que donner un peu, les anciens élèves qui ont réussi lors des étapes ultérieures de leur carrière peuvent donner beaucoup, comme Wang Jiwu, PDG de China Private Ventures et diplômé de Tsinghua, qui a fait don de 10,5 millions de Yuans à l'université dont il est sorti diplômé en 1999.

« C'est comme donner de l'argent à ma famille », a dit M. Wang. « J'ai passé mes jeunes années sur le campus et j'ai encore de l'affection pour cet endroit où j'ai connu beaucoup d'amis ».

Les dons des anciens sont un moyen par lequel la société fournit un soutien vital aux universités, a déclaré Qiao Haishu, professeur à l'Université du Hunan, ajoutant que les associations d'anciens élèves offrent des avantages en retour.

« Cela crée des bénéfices mutuels pour les universités et les anciens », selon le Professeur Qiao.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE