Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 01.06.2012 16h03
Des bateaux mystérieux échoués dans le désert d'Ouzbékistan
Les bateaux mystérieux échoués découverts dans le désert d'Ouzbékistan.

Selon le Daily Mail, des bateaux mystérieux perdus ont été découverts dans le désert d'Ouzbékistan, prouvant que le désert était autrefois une région de l'océan.

La mer d'Aral, située en Ouzbékistan, était autrefois une zone pleine de ressources de pêche qui fournissait des ressources commerciales aux pays alentours. Mais des décennies plus tard, la mer s'est tarie et les poissons sont morts. Il n'y reste rien outre les bateaux mystérieux échoués.

La mer d'Aral était l'un des plus grands lacs du monde, avec une superficie de 68 000 km2. Mais aujourd'hui, il ne reste que 5 000 km2 divisés en quatre petits lacs. Depuis les années 1980, le niveau d'eau baisse de 89 cm en moyenne chaque année. Entre 50 % et 75 % de l'eau a disparu. Il y reste seulement des bateaux et un symbole de la période dorée.

Depuis 2005, l'Ouzbékistan s'efforce de restaurer la mer d'Aral et a pris une série de mesures pour élever le niveau de l'eau et abaisser la proportion de sel, mais la restauration compète est encore loin d'être réalisée. Ban Ki-Moon, secrétaire général des Nations unies, a déclaré que la sècheresse de la mer d'Aral est l'une des plus grandes catastrophes naturelles de notre époque.

La mer d'Aral en 1989 et en 2008.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »