Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 04.06.2012 07h57
Le submersible habité chinois entame son voyage pour une plongée à 7 000 mètres

Un navire océanographique transportant un submersible habité chinois a quitté dimanche la ville de Jiangyin (est) pour la fosse des Mariannes afin de tenter la plongée la plus profonde de sous-marin habité jamais réalisée.

Le submersible Jiaolong, nommé d'après un dragon marin mythique, descendra à une profondeur de 7 000 mètres dans l'océan Pacifique entre mi-juin et début juillet, selon le plan du voyage.

Trois océanautes, Ye Cong, Fu Wentao et Tang Jialing, pilotent le Jiaolong et seront soutenus par presque 100 scientifiques à bord qui testeront la fonctionnalité du submersible, mèneront des recherches scientifiques et prélèveront des échantillons du fond marin pendant la plongée.

Haiyang-6, un navire de recherche chinois, a effectué des relevés spécifiques dans la fosse des Mariannes plus tôt cette année pour connaître le comportement du Jiaolong dans l'environnement maritime.

Le Jiaolong est le premier submersible habité du monde conçu pour plonger à 7 000 mètres en dessous du niveau de la mer.

Il a achevé 17 plongées en Mer de Chine méridionale entre mai et juin en 2010, atteignant au maximum 3 759 mètres de profondeur, ce qui fait de la Chine le cinquième pays, après les Etats-Unis, la France, la Russie et le Japon, à envoyer un sous-marin habité à plus de 3 500 mètres en dessous du niveau de la mer.

Le submersible a réussi à plonger à une profondeur de 5 188 mètres l'été dernier dans l'océan Pacifique, permettant à la Chine de pouvoir mener des études scientifiques sur 70% des fonds marins de la planète.

Le succès de la descente à 7 000 mètres de profondeur signifiera qu'il est capable d'atteindre presque tous les plus hauts fonds marins de la planète.

"L'expédition scientifique du Jiaolong vise à bénéficier à l'humanité. Les profondeurs marines que peu de gens peuvent explorer regorgent de ressources extraordinaires encore à découvrir", a indiqué Ye Cong âgé de 32 ans, pilote principal du véhicule.

La Chine a initié le projet du Jiaolong en 2002. Le navire devrait rentrer en Chine à la mi-juillet.


[1] [2] [3] [4]

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »