Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 09.07.2012 16h58
Pour les diplômés, la plus grande richesse reste spirituelle

Les étudiants diplômés de trois universités prestigieuses ont été invités par leurs présidents d'université en ces derniers jours à résister aux tentations matérielles et de viser l'excellence spirituelle.

Les présidents de universités de Fudan, de Beijing et de Tsinghua ont prononcé des discours distincts, mais étrangement similaires à la promotion 2012, sur le point de sortir dans le monde entier.

Chacun à invité leurs diplômés à poursuivre leurs idéaux, malgré l'utilitarisme dominant de la société.
À l'Université de Fudan à Shanghai, le président Yang Yuliang a mis en garde les étudiants sortants sur les ténèbres et les complications à venir, les encourageant à vivre comme une «bougie de minuit" pour éclairer leur propre vie et celle des autres.

"Comme nous nous sommes inspirés par la mission du premier amarrage d'un vaisseau spatial habité chinois, nous sommes également sensibles aux problèmes de la corruption, de la violation des droits, dess questions de sécurité alimentaire et du taux de chômage», a déclaré M. Yang dans son allocution aux diplômés, le 26 Juin. "Toutefois, un environnement indésirable n'est jamais une excuse pour se montrer lâche ... car il est toujours plus constructif d'allumer une bougie que de maudire l'obscurité.

"Un jour, vous aurez l'occasion de rencontrer un membre élite de la société qui vous remettra une carte indiquant une liste éblouissante de titres académiques et officiels. Ces personnes s'intégrent dans la société avec souplesse, l'ingéniosité et une profonde compréhension des règles, à la fois explicites et cachées. Mais ils sont conduit uniquement par des intérêts personnels et sont égoïstes."

Zhu Jisong, professeur d'anglais à Fudan, a déclaré que le discours était une frappe directe au manque d'esprit de l'homme, ce qui est la dernière leçon la plus importante des écoles et de la société transmise aux étudiants.

«Prenez notre département à titre d'exemple. Seuls deux des 49 étudiants de premier cycle cette année ont entièrement lu une œuvre de William Shakespeare, qui est en haut de la liste des lectures", a dit Zhu.

"Pendant ce temps, des sujets comme l'anglais des affaires et l'anglais-chinois d'interprétation, qui sont connus pour aider à gagner beaucoup d'argent, prennent de l'ampleur. "

Zhou Qifeng, le président de l'Université de Beijing, a adopté un ton similaire dans son discours à destination des diplômés quand il les a exhortés à adhérer à la vérité et à rester imperturbables face aux gens de pouvoir et d'influence.

«La vie ne va jamais sans heurts ... il y a des hauts et des bas, il y a des victoires et des défaites. Il est toujours bon de rappeler la poursuite de la vérité et l'adhésion à la pensée indépendante", a-t-il indiqué mercredi.

A proximité l'Université de Tsinghua, le président Chen a également parlé de leçons de vie.

"Nous affinons nos compétences sur des séries de compétitions, au cours desquelles certains peuvent à tort choisir les objectifs les plus difficiles par rapport aux plus précieux."

"Ne vous souciez pas de savoir si vous pouvez marcher plus vite sur une route ordinaire, par contre souciez vous de savoir si vous pouvez marcher résolument sur un terrain vague inconnu. Seulement de cette manière, vous pourrez voir le paysage qui se déroule comme jamais."

Xu Junqian à Shanghai a contribué à cet article.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire