Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 13.07.2012 17h19
Descrimination liée au sexe lors du Gaokao 2012 ?

Depuis la création du Gaokao (le concours d'entrée à l'université en Chine) en 1977, les notes sont les seules critères d'admission. Cependant, il est constaté que le Gaokao 2012 a manifestement connu une descrimination liée au sexe.

Cette année, les notes d'admission sont différentes selon le sexe, par exemple il y a une différence de 40 points entre un candidat et une candidate pour le projet destiné à l'armée. Une personne travaillant à l'université a indiqué qu'il y a bien eu un déséquilibre important lié au sexe, pour les universités de langues étrangères, cela est encore plus grave et l'admission y est plus favorable pour les candidats masculins.

Zhang Zhu, diplômée de l'Université Beihang a précisé qu'aucune mesure n'avait été prise face à ce problème, car dans certaines universités d'ingénieurs, les taux peuvent être de 5:1, 6:1, 7:1 entre garçons et filles. Aujourd'hui vu l'augmentation importante du nombre des candidates au concours, des mesures doivent être prises pour garder un équilbre ?

Il est dit que le marché professionnel a une préférence pour les garçons, ce qui a mené à une différence des limites d'admission.

Zhang Zhu a souligné la responsabilité des universités fâce à la société, puisque le but des études supérieures reste la formation.

L'avocat Huang Yizhi a ajouté que le système d'admission ne doit pas reposer sur la différence du sexe et que le contrôle du Ministère de l'Education reste obligatoire.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les Nouvelles principales du 16 juillet
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire